Life is life

A la Boucherie Hallal
Quand ils ont « réhabilité le quartier » c’est-à-dire cassé le toit des anciennes arcades et (mal) mis du
goudron sur le trottoir, nos élus démagos ont rajouté une boucherie hallal et un boulanger (hallal aussi?)
en plus de ceux qui s’étaient installés sur le boulevard.
Le boulanger fait du pain très bien (un rebeu de Clichy marrant), le boucher fait de la viande très bonne.
(ceux de la rue d’Avron la font venir de Pologne, d’après les potins de ménagères).
Le proprio, c’est un Juif égyptien qui a employé un algérien sympa. Un peu épais le gars : « t’aurais pas
une cousine à marier ? parce si elle te ressemble… » mais vraiment gentil.
Il sait couper la bidoche, il rajoute les os sans les peser, il te file la menthe le persil la coriandre gratos.
Bref on peut boire des coups avec ces gars là, ils sont très gentils.

Mais voilà que l’épais algérien gentil a tapé sur le système de l’égyptien et il est parti.
Et là, l’égyptien a recruté un marocain fondamentaliste, pas très marrant et nul en coupage de viande.
Déjà, y a des bouts d’os dans le pot au feu, il dégraisse pas le veau, en plus il a bricolé la boutique :
là c’est le bled, comme chez les autres barbus de la rue d’Avron, des boites à sous « pour la
construction du centre culturel musulman de Noisy le Sec » ont fait leur apparition, la viande est en
vrac, avec des tripes et du mouton surtout, les trucs d’épicerie orientale ont disparu au profit d’infâmes
boissons genre Mekka Cola.
Jusque là, je me motivais sur la qualité de la viande, mais l’autre jour j’arrive vers trois heures, la
boucherie était fermée et un écriteau indiquait que la réouverture aurait lieu après la prière.(inch
allahahah)
Excès de vertu pour convaincre les acheteurs potentiels ? pas moi en tous cas.
J’y vais plus.

Devinette simple
A l’ancienne école de Dimitri -porte de Montreuil-, les enfants s’appellent
Ibrahima Koulou Kandura Aïmen Wendy Yanis Sofiane Steven Camille Tidiane Cheikh Tommy et
Kenny (les jumeaux)

A la nouvelle école de Dimitri – en face de Beaubourg-, les enfants s’appellent.
Eléonoe Ethan Romaine Matisse Antonia Honoré Célestine Agathe Victor Adèle Suzanne Thimothéo
Amance Louis Gaspard Jules Aliosha
Ce sont deux écoles municipales de la république…y’en a une qui a plein d’argent et l’autre qui n’a rien
du tout, laquelle est laquelle?.

Artistes

Lilianne Bellembert et Odile Jacquot (elles l’ont signé) ont décoré pour le bicentenaire de la révolution
française la station de métro Bastille, ligne 1. Je me demande sur quels critères elles ont enlevé le
marché en 1989 et si c’est avec la Ratp ou la ville de Paris, en tous cas le résultat est édifiant.
C’est une fresque peinte sur des carreaux de faïence avec des reliefs parfois. Tous les personnages ont
une sale gueule tordue et il manque des bouts du puzzle : y a un gars sans ventre, on voit le haut de
son corps et sa tête, un blanc et des bas de jambes. En tous cas c’est pas très représentatif de ce que
je m’imagine de la prise de la Bastille.

G-Roeland-

En revenant de chez mes cousins de Vitry (le François) je repasse en train à côté du prieuré de
Châtillon sur Marne.
J’y ai passé les quinze jours les plus longs de ma vie.
Pour un séjour linguistique Roeland (c’est le nom) pour néerlandophones belges qui devaient apprendre
le français. Bref des presque-vacances dans les vignes de champagne, où je devais donner cinq heures
de cours de français par jour, à des ados, et où les animateurs nous relayaient pour faire des activités.
Une vraie cata : finalement, fallait encadrer les mômes même dans les animations les plus bidons,
finalement fallait les surveiller tout le temps, aux repas, aux chiottes, aux douches, pour leur interdire
de parler nederlands…et finalement les punir en conséquence : suppression de fêtes, de jeux qu’ils
affectionnaient particulièrement,et même de la boum de fin de colo…du flicage quoi.
Dans une vraie colo, en général, on prend en compte l’individu, on le respecte, on lui permet de faire
des petites conneries pas graves, qui lui feront des bons souvenirs.
C’est le pire boulot que j’ai fait, sans pause , on s’engluait dans le crétinisme deux semaines d’affilée.
Et on a fait tous les trucs de collectivité à l’ancienne, les plus cons du monde : faire un max de bruit
aux fins de repas en hurlant ou en tapant sur la table comme un demeuré, inventer une super chanson
sur le camp, comme « à châtillon c’est super bien », Pq fier les chambres des animateurs (des
monis disent les belges), et avoir un souffre douleur parmi les mômes que -presque- tous les adultes
ridiculisent en permanence…(en général il s’agit du petit gros un peu lourd qui sourit niaisement et qui
n’a pas d’amis) et finir par être désagréable avec lui en sa présence, parce bon, il est con alors on a le
droit de tout, jouer à Action-Vérité avec des questions intelligentes « as tu déjà eu envie de coucher
avec des gens du même sexe que toi? » (avec l’accent belge).
Bon on était quelques uns à éprouver un certain dégoût du fonctionnement bizarre, mais on était
en minorité. Le tout dans le prieuré de Châtillon de Don Bosco, qui sert de lycée privé et qui a servi
d’orphelinat dans les années 60.
Des dortoirs immenses de 1930, des salles de classe avec des plafonds très hauts, aussi une
chapelle,et des statues de curés partout dans le parc (don bosco en personne?) qui tripotent la tête des
petits enfants. Ça fait peur. Y’a pas d’éduc pop en Belgique?
……

ANPE non Pôle emploi

Un jour à l’anpe Boucicaut, un agent en costard m’a dit : Oh là là mais vous êtes tout en noir là, ça va pas du tout, il faut mettre des
couleurs si vous voulez qu’on vous embauche.
?
Puis il m’a proposé un super stage de relooking (comme à la télé où les gens
se font refaire le visage totalement et accompagner dans des boutiques
extravagantes). “Il s’agit d’un stage qui vous apprendra à vous mettre en valeur,à
vous vendre.” ajoute-t-il.
??

Un jour à l’anpe Ste croix de la Bretonnerie, une dame d’un certain âge pleure.
Je lui dis “ben Madame allez courage, faut y croire” et elle “ils m’ont radié
pendant mes vacances, je rentre j’ai plus rien ; comment je vais faire pour
acheter à manger maintenant ? Ils disent qu’ils peuvent me réintégrer dans deux
mois, deux mois? Et en attendant?”

Un jour à l’anpe Boucicaut, l’agentE me propose un énième stage à la con pour
savoir faire un CV.
Un jour on te dit de le faire chronologique, un jour, on te dit de surtout pas le faire
chronologique.
Un jour on te dit de mettre ça et ça en valeur, un jour on te dit “ah mais non faut
pas, faut pas” avec le ton de c’est très grave, y’a mort d’homme.
Alors là j’ai perdu patience : j’irai pas dans un stage de plus, vous pouvez me
radier mais j’irai pas.
Elle m’a pas radié, elle s’est mise à me parler doucement comme à une débile, et
elle a pris mon CV comme il était.

Un jour à l’anpe Stendhal un gars a craqué :
Il s’est mis à hurler comme un possédé “votre site il marche pas !!! alors on est
bien obligé de venir pour faire son actualisation, et vous me dites que c’est pas
possible. Alors vous me radiez c’est ça ???
Mais moi je veux la faire mon actualisation avec du papier s’il le faut ! Allez me
chercher le chef, y’a bien un chef ici? quoi? C’est vous le chef? Eh ben on dirait
pas !” ahah on a tous bien ri. Comme quoi des fois on rigole à l’anpe.

Un jour à l’accueil de l’anpe une fillette mal aimable (23 ans à tout casser) me
crie “ici on traite pas les dossiers d’ass ! C’est pas là qu’il faut venir, j’arrête pas
de le dire ! “
ah pardon et c’est où que faut aller ?
“z’avez qu’à regarder sur le site” celui qui marche pas?
Merci.

Un jour à l’anpe Philippe Auguste, j’ai fait un stage de “savoir faire un entretien”.
On est filmé en situation et faut “se vendre”.
Après, on visionne les vidéos.
Ca craint : on est tous un peu empruntés, certains se dévalorisent, “oh j’ai bossé
un petit peu dans une petite boite…” d’autres n’ont rien fait du tout mais en
parlent comme s’ils avaient accompli un exploit “j’étais vendeur à Darty, je veux
vendre des voitures de luxe en Amérique”.
Et on repart chez nous, beaucoup plus sûrs de nous.

L’anpe ne m’a pas beaucoup aidé à trouver un boulot, heureusemnt qu’il y’a les
indemnités sinon je suis pas sûre qu’on serait inscrits.

SQUARE

Sh’es fucked up

On la croise tout le temps. A traîner son air maussade, ses jambes fil de fer, sa
coupe prolo teinture de belle mère, son mal être et sa déprime affichés.
Elle et un môme, blondinet frêle de 5 ans, déjà limite psychotique, Thomas, qui ne
peut rien faire du tout sans son dragon de mère :
« eh thomas, tu joues ou quoi ? sinon on rentre » ils viennent d’arriver, elle a
immédiatement sorti un ballon et lui fait des passes sans rire comme un robot.
« Viens là je veux pas que tu joues si loin » Thomas est à 5 mètres.
« nan ramasse pas c’est sale, tu vas te salir » Thomas joue avec un bâton du
square.
Puis Thomas shoote en l’air et tente de se sauver pour aller jouer normalement avec
les autres gosses (indépendants depuis leur naissance).
Mais sa mère et sa détresse le rattrapent par la manche et lui ordonnent de ne pas
quitter leur maternelle « protection ».
Cette dame qui ne va vraiment pas fort, pourrit la vie de son gamin de jour en jour, et
chaque seconde d’amour étouffant répand insidieusement le poison de la déprime et
le contamine.
Accroche toi Thomas.

Handicapée !
Leila 6 ans, joue à chat avec ses copines.
Elle braille « ben alors tu m’attrappes ou quoi? Handicapée va! »
Mais à 5 mètres de là, une fillette trisomique est sur un fauteuil roulant.
Je ne sais pas comment ses parents ont pris ça.

Entre nous
Les juifs qui jouent à part
Il y a des petits enfants avec des chaussettes bien blanches, des jupes longues
plissées, des kippas et des bouclettes pour les gars qui jouent au bac à sable.
Ils sont rappelés à l’ordre dès qu’ils discutent ou jouent avec les autres gosses.
« Moshe reviens par ici, ce n’est pas ton seau! »

Un fou
Un jour un gars d’un mètre quatre vingt poursuit Valentin (huit ans) qui hurle et lui
jette des coups de seau -en plastique – sur la tête.
Il dit que Valentin a jeté une poignée de sable à sa toute petite fille de 3 ans.
Et quand je me lève pour le raisonner il menace de me taper dessus.
Heureusement il se casse en disant que c’est un square de merde.
Valente me demande « pourquoi tu l’as pas tapé maman, t’as fait du kung fu non? »

Cet article a été publié dans Sid stories. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s