Je pense, donc je ferme ma gueule

 

À l’occasion du procès des meurtriers de Charlie, je m’intéresse aux comptes rendus quotidiens très bien faits (allez-y) par Yannick Haenel et François Boucq qui dessine, et je vois un article dans Charlie « les charognards du 7 janvier ».

https://charliehebdo.fr/2020/09/societe/les-charognards-du-7-janvier-2015/

avec un avis remarquablement étonnant de Virginie Despentes, qui d’habitude, réfléchit mieux que ça. Réfléchit tout court.

Pour égayer cet article, nous nous appuierons sur deux grands penseurs que sont Gustave Parking et Descartes.

1) « Mieux vaut fermer sa gueule et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet » (Gustave Parking)

Dans son brillant commentaire sur les tueries à la rédaction de Charlie, j’ai sorti quelques phrases clés, comme,
« ces mecs ont préféré mourir debout que de vivre à genoux »

Ces mecs, les frères Kouachi sont des victimes ? Victimes du système peut-être, de l’abandon de la société, de leur propre famille, ce qui peut nous aider
à « comprendre » leur parcours de vie pourrie, mais ne perdons pas de vue cependant, que c’est ce genre
de gars qui terrorise ses camarades à l’école, en groupe de petites frappes, bien rodées à tabasser les pédés, les intellos, à piétiner les châteaux de sables.
Tu crois qu’ils vivaient à genoux ? Non, ils ont passé leur vie à traquer les coups foireux, à vouloir posséder
de l’argent par tous les moyens, et pour finir à répondre comme des petits soldats à une injonction divine supposée.  
…c’est ce genre de mec, debout donc, qui emmène Ilan Halimi dans les caves.

« je vais gêner votre semaine de shopping solde ou de partie de golf »

Ici on n’est pas au Medef, on est à Charlie, c’est Monsieur Cabu, Monsieur Bernard Maris,
qui croit que c’est des gens qui pensent au golf et aux fringues ? Ok y’avait Val avant peut être qu’il avait tourné golf…

« J’ai bien aimé qu’ils fassent lever les victimes et qu’ils fassent décliner leur identité »

On a l’impression d’une classe de cinquième en train de parler d’un film de Tarantino. Là je pense très fort aux familles des victimes, et je me dis qu’il faut avoir une sacrée force de caractère
pour ignorer cette phrase, et ne pas avoir envie de venir lui faire tester l’expérience du flingot pour voir si elle
se sent mieux vivre, c’est comment l’adrénaline, et si elle a toujours ce respect mystique pour le con qui tient le flingue.
Et en conclusion

« j’ai plané dans un amour de tous, un rayon puissant »

voilà ce qui fait jouir Madame Despentes, deux salopards avec des flingues en train de buter
des gens qu’ils ne connaissent pas. Peut etre que l’armée lui aurait mieux convenu plutôt que la littérature.
Ah c’est sûr, ils sont moins dans l’action.
On peut espérer que ce ramassis de bêtises, c’est par goût de la provocation, ou par maladroite opposition
à « je suis Charlie » qui nous a tous bien agacé, ou par opportunisme puisque la sortie de cet éminent article
est datée du même jour que la sortie du premier Vernon Subutex. (qui est une vague réadaptation de ses
autres bouquins toujours dans l’univers féerique peu crédible lissé punk sage bobo propre mais là on a pas le temps*).

*Oui pasque moi les punks que je connais, ils ont des chiens ils puent, ils sont pas très éduqués,
ils sont moches sales et méchants. C’est des punks quoi.

2)Je pense donc je suis (Descartes -un autre intelligent-)

Revenons à ces gens, les accusés, les kouachis, qui sont morts tant pis, et les autres sur le banc des
accusés de Charlie, qui ont apporté le pain, fait la soupe, donné des tickets de métro et des corans salafalsifiés.

Et qui nous ont été décrits dans les premiers comptes rendus du procès par Haenel comme des gens vides, inexpressifs, incapables d’explication ni d’empathie, ni de doute, ni de rien. Des regards transparents, une
absence totale de pensée, une expression réduite à des « je suis innocent », « c’est mon frère qui… » ou
au top de la justification, « j’aime l’argent ».

Les victimes attendent toutes une possibilité d’échange, d’explication, de communication.

Ils sont enfin quelqu’un parce qu’ils ont les flingues, parce qu’ils sont du côté du manche,
parce qu’ils sont le plus fort, dit Despentes.
Mais pour exister il faut pouvoir douter, remettre en question, interagir ? Et là, la réponse d’un des accusés à « pourquoi ? » c’est « j’aime l’argent *»

Ils ne pensent pas et ne sont rien.

 

(*Walou aussi, « j’aime l’argent » dommage je retrouve pas le son)

Camouflé dans ma tour d’ivoire
Je ne peux m’empêcher
De compter les billets
La monnaie entassée

Je kiffe mon cash
Mais cache les taches
De sang de gens que j’ai dû écraser pour arriver au sommet

Protégé des regards
Des jaloux, des trimards
Je fais ma richesse en racontant leurs déboires
Je fais mon beurre en usurpant leurs malheurs
Mais pas question de partager
Le fruit de mon labeur

J’aime l’argent (x4)

Des lingots à gogo
Des milliards de dollars
De l’argent partout où je pose le regard

Je me fous de la morale
Maintenant je suis riche
Je suis là pour gagner
Et peu importe si je triche

Une faim de loup justifie les moyens
Je suis un loup pour l’homme, les crocs me vont si bien
Écraser mon entourage ne me fait pas du tout peur
Mais que personne ne touche au fruit de mon labeur

J’aime l’argent
Vraiment passionnément
J’aime l’argent
Que je soutire aux gens
J’aime l’argent
Par dessus tout vraiment
J’aime l’argent

Merci à tous ceux qui soulagent mes envies
Un grand merci aussi à la scientologie
Aux enfants du tiers-monde qui vont mourir pour moi
Je suis devenu un prince et l’argent est mon roi

(c’est bien hein ? c’est Niko quand il a 23 ans)

 
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

on dit vraiment n’importe quoi

Face book, d’où j’aimerais bien partir tellement c’est con, mais tous mes amis FB me disent « ah oué mais on sera sans contact », alors bon j’attends encore un peu, FB, me donne encore l’occasion de m’énerver.
C’est-à-dire que les débats-trois lignes, ont tendance à crisper les avis et à faciliter l’insulte.
Coopération des luttes, un outil bien pratique né de nuit debout, et qui permet de se tenir au courant de certaines manifs, avec souvent des avis bien inspirés, parle sur FB de Marc Guillaume, nouveau préfet d’ile de France, plusieurs fois remarqué pour ses bonnes blagues sexistes et ses comportements moyenâgeux envers les femmes.

Alors je regarde les commentaires, (le truc qu’il faut éviter de faire sur FB si tu ne veux pas t’énerver), et je tombe sur « faut se débarrasser des mâles blancs».
Ce à quoi je réponds « et des mâles arabes et noirs aussi, c’est pas mal non plus chez les autres ».
Non, parce que pendant le confinement, on peut toujours faire du politiquement correct, n’empêche que les bonnes femmes qui s‘en prenaient plein la gueule (ça s’appelle violences faites aux femmes), c’était plutôt dans les quartiers… (bon, c’est vrai que j’aurais dû mettre racisé pour être dans l’air du temps).
Réponse de coopération des luttes « c’est raciste ce que tu dis… / et pourquoi tu mêles la couleur à ça ? ».
Bon ben voilà, je suis toute énervée. J’ai juste mis « c’est pas moi qui parle de couleur, « blanc » …Et je fais un article entier parce qu’en trois lignes…

Ce concept de « mâle blanc » m’agace, d’abord mâle femelle c’est pour les animaux, il semble que pour définir le genre humain, on a mieux dans notre vocabulaire –dans toutes les langues-
Blanc, le haut de la pyramide ce serait le blanc. Y’a pas de tortionnaires noirs arabes jaunes rouge vert ? (j’ai des wagons d’exemples parmi les dictateurs et les hommes d’affaire à travers le monde)…
Alors c’est quoi Strauss Kahn, il est juif, du coup, d’ascendance ashkénaze c’est blanc ? mais si t’es séfarade, t’es « mâle arabe» ? ou faut préciser juif arabe / juif allemand / juif polonais / juif américain d’ascendance ashkénaze…

On ira demander au clodo blanc, s’il se sent bien supérieur au clodo noir.
Car en conclusion, pour reprendre les propos d’un petit mâle blanc en devenir, que je connais très bien, et qui se demande pourquoi il est catégorisé de la sorte, « noir ou blanc si tu dors dans la rue personne ne gagne ».
Sûr.

La bêtise et la méchanceté sont universelles, la preuve, y compris des « femelles de tous les pays» : Rachida Dati, Fadela Amara, Sibeth Ndiaye, Roselyne Bachelot, heureusement qu’on a(vait) des –feu- Elisabeth Badinter (ah oui « mais elle était juive non, du coup c’est pas pareil ») ??? et des Christiane Taubira, ça nous fait encore croire en l’humain.

La violence n’est pas le fait d’une seule sorte d’humain, c’est malheureusement ce qu’on partage le mieux.

.

L’email a bien été copié
Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

violence partout justice nulle part

Que des flics soient racistes et cons, ça on a toujours vu.
Qu’ils soient violents, ça fait visiblement partie de la mission.
Réprimer, ça se fait pas avec des fleurs.
Qu’une minorité essaie de faire le boulot correctement, c’est bien possible, une majorité se syndique à Alliance, mais y’en a quelques autres à la CGT…
Que ce soit un boulot ingrat et inintéressant, mal payé pas bien formé, c’est certain.

Que des gens soient victimes de violences policières, ça c’est sûr, entre les éborgnés et les mains arrachées, on compte plus… et que dans les quartiers ce soit exacerbé, ça fait pas un pli, y’a qu’à voir dans le bon film « les misérables ». (Fiction-réalité ?). On peut également remonter à « la haine »,  parce que ça dure depuis un moment. La différence dans le haine, c’est blackblancbeur à l’époque.
Et que tout ça prenne un tour raciste, oui, on ne peut pas le nier.

Enfin raciste de tous, hein, parce que le gamin rom de 14 ans qui a la tête d’Elephantman après que des flics soient tombés dessus (littéralement disent-ils, oui oui) on l’a un peu oublié. J’ai pas vu son nom scandé des masses…d’ailleurs qui se rappelle de son nom ?
Normal, le rom c’est ce qu’il y a de plus bas dans l’échelle raciste. Tout le monde le déteste, l’arabe, le noir, le blanc, le chinois… (ah oui « racisés » faut dire) Lui il a pas d’amis, c’est un voleur de toute façon.
J’ai vu le terme négrophobe utilisé à l’occasion des manifs anti violences policières…Là je m’interroge, on peut être négrophobe, mais surkiffer les zarabes les juifs et le reste de la cantine ? Non, quand on est raciste on est raciste de tout sauf de soi. (Et je vais me faire des ennemis, tant pis, même si on est »racisé »(politikorrekt) ça n’empêche pas la connerie, le racisme, ni l’homophobie, car bonne chance dans les quartiers, les homos !)

Et il va falloir inventer sinophobe alors, parce que mes amis chinois ont bien morflé au début du covid. On leur a dit des tas de saloperies « roh les chinois ça mange n’importe quoi !  » en les accusant d’être responsables de la pandémie… Certains tabacs chinois fermaient plus tôt pour éviter les embrouilles. 

Que des sales cons CRS arrêtent une infirmière à cinq sur la dame de 40 kilos, c’est dégueulasse. Que cette même infirmière leur ait jeté des pavés et fait des doigts, c’est pas très malin.
Que dans la même manif des gens « blacks blocks » se mettent à 15 pour mettre des coups de pompe dans la figure d’un flic par terre, provoquant une fracture du crâne et une dent en moins, c’est carrément con et méchant. Et si c’était un flic CGT ? eh ben maintenant, il risque bien de pencher pour Alliance.
Non, normalement, les blacks blocks ne se comportent pas comme des fachos, ils brûlent les banques et les assurances et les représentations de l’état nation, mais ils se mettent pas à 15 pour casser du flic. Ils réfléchissent mieux que ça.

Heureusement que le théâtre du soleil était là pour élever le débat.

la justice mal en point theâtre du soleil

Que des arabes fracassent un jeune tchétchène à 15 dessus, provoquant des représailles jamais vues en France, c’est encore le fruit du communautarisme et du racisme. Faut dire que les tchétchènes ils sont aguerris, y’a du vécu à la russe, ça a du les calmer les autres… Une guerre du feu dans ??? Dijon gros comme un arrondissement de paris… c’est où ce bled ? 

On vit dans le « monde d’après » qui lâche toutes les retenues du confinement, toute la rage accumulée de la surveillance de la frustration et de l’interdiction. Et après 13 ans de communautarisme et d’entre-soi encouragé pour tenir les gens tranquilles.

Mais ce serait bien de ne pas perdre de vue que c’est avant tout une question de classe sociale, on est tous dans la même galère, l’ennemi c’est pas notre  voisin de palier juif arabe ou thai*, c’est celui qui n’aura jamais besoin de se lever chaque matin pour survivre dans un monde de merde.

(*c’est mon cas, tous sur le même palier)

L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
Publié dans ah vive la France | 1 commentaire

Amateurs !

Non mais depuis le début c’est n’importe quoi.

On a regardé les chinois en rigolant puis en critiquant leur façon autoritaire,  puis ils sont presque sortis d’affaire et on a rien vu venir.

C’est peut-être à ce moment là qu’on aurait pu se préparer un peu au cas où, au lieu de faire gloup quand c’est arrivé en Italie à deux pas de chez nous. Et de tout précipiter sans rien savoir.

En février on en était encore à rigoler tout va bien, puis on se demande pourquoi on peut voter mais plus boire un coup,  puis panique c’est le confinement,  les morts sont trop nombreux,  on réalise qu’on a rien du tout pour faire face.

Ni hôpitaux,  ni matériel,  ni masques,  ni test de dépistage,  rien de rien.

Alors pour faire diversion,  on dit 7 fois que c’est la guerre, on flique à tout va, on amende n’importe quoi sans aucune réflexion,  un jogger par ci, un surfer tout seul par là,  des gens qui dorment ensemble mais qui ne peuvent pas être à deux en voiture,  des gens qui ont fait une rature sur son foutu papier.

Comme ça, ça occupe les esprits,  on fait pas la guerre, (la vraie) y’en a même qui se sont découvert une âme de collabo.

Et au lieu de nous expliquer clairement (si on prend exemple sur la Chine)  qu’on en a tous pour 3 mois, on nous prend pour des cons et on nous déconfine pour aller bosser, on parle de remettre les enfants à l’école.

Tout ça toujours sans matériel.

Cousez vos masques, (car finalement oui non c’est indispensable)…

Les tests ? Ben comme on en a pas,  c’est pas forcément utile alors.

Mais ??? Donc, si un testé négatif rencontre un non testé positif,  on recommence alors ? « Oui mais les zenfants n’ont pas de charge virale…  » eh ben jusqu’à preuve du contraire.

Oui/non/oui tu sais comme la chloroquine

Le mec était « fou… ah euh oui bon finalement ça marche alors bon oui » un rendez-vous à l’élysée et hop c’est bien en fait.

Faudrait savoir.

On navigue à vue et au hasard de « ah on va recevoir des masques  » (inutiles y’a un mois) hop obligatoires !

En tout cas,  on est pas sortis de cette merde avec des amateurs pareil.

Bonne chance à tous !

Et comme on ne peut pas compter sur eux, et maintenant qu’on a fabriqué nos masques,  on va essayer de bidouiller des test.

 

 

Publié dans ah vive la France, Non | Laisser un commentaire

Au boulot les feignasses !

Je fais partie des assistés sociaux privilégiés qui touchent l’allocation handicapé 860 euros, plus l’allocation solidarité spécifique 455 euros, (dernier rogaton de chômage en fin de droits), plus la majoration pour la vie autonome 104,77 euros.

Pour un scandaleux total de 1419 euros, bien plus que mes potes smicards qui bossent vraiment pour 1100 euros par mois.

Le homard n’a plus de secrets pour moi !

Voilà que je me suis dit début janvier, que j’allais aider mon copain qui est gérant de bistrot en le dépannant sur les ouvertures matinales et en faisant un peu d’administratif chiant, genre compta, papiers, gérer la préfecture, le bruit, hadopi et toute cette sympathique administration inutile.

Je me suis proposé de me déclarer pour un 25 heures par mois, et pour un complément de 244 euros, ça met du beurre dans le homard.

Bien mal m’en a pris, la Caf m’a immédiatement sauté dessus en me traitant de resquilleuse et a fait disparaître la majoration pour la vie autonome, et pôle emploi vient de m’envoyer un avertissement, « à partir de fin mars, votre ASS sera revue à la baisse ». (de combien, on ne sait pas encore).

Moralité, il vaut mieux travailler au noir. Et me payer en cash, là effectivement, je travaillerai plus pour gagner plus.

Au lieu de vouloir honnêtement contribuer à une caisse chômage fantôme, une caisse de santé en fin de vie, et à une caisse retraite moribonde, je pourrais profiter de mon emploi même pas fictif contrairement à son salaire,

Sidonie.

Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

Manif du 26 janvier

…et photos des autres manifs (vu qu’on est allés à toutes, ça se répète…)

Alors ils l’ont votée cette loi non-retraite… hier en conseil des non ministres… dans un non-gouvernement… En revanche, cette manif c’était la plus grande de toutes je crois. Et la plus calme, ils ont arrêté de mutiler des gens et de les tabasser comme des salauds.

Voici des photos des manifs précédentes place d’italie, gilets jaunes gare de lyon avant la baston, et hier pour terminer. On y retourne quand ?

attaque de nounours aux gobelins

référence aux révolutions arabes

malin le gars c’est de la mousse c’est pas lourd

macron nous fait la guerre mais on reste déter !!!

oui la tête haute !!!


 

Los indios toujours là !!!

 

Los indios

 

 

 

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

manif du 5, grève et remanif mardi…

oups

donc on est allés à jacques bonsergent, autour de la gare de l’est c’est la misèèèèère, y’a un monde de dingue.

au début de la rue du château d’eau… vu qu’il se passe rien, on va prendre un vin pas chaud dans un café pourri, et juste en face des énervés renversent une baraque de chantier, et tentent de la brûler…

c’est bien vrai !

mais avant alors qu’on a contourné le blocage des CRS en bas de magenta, après 1h30 d’attente, sur la place y’a eu de l’ambiance…ouéééééé bravo les petits gars !

ah ben oui la ligne 4 ne marche pas

Vu que le gouvernement veut vraiment nous faire bosser jusqu’à la mort, on descend dans la rue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors ça a dû tourner en boucle sur bfm la cahute de chantier qui brûle…

Du coup, on est content de voir les pompiers en grève qui dorment sur la place depuis trois jours.

 

 

 

voilà c’est quand on est repassés le soir à côté de la cahute renversée…

On a fini par partir à 16h30 de répu, apparemment c’est les pompiers qui sont rentrés dans le lard  des CRS et qui ont débloqué Magenta. Bravo !

…et comme il faisait froid et qu’on a été canalisé par les CRS à Voltaire, on était à Nation à 17h 15… ensuite on a vu les flics bloquer le tour de la place de la Nation, les voltigeurs arriver, bon c’était l’heure de se retrouver au troquet le 96 (bd de charonne). Ah ! ça fait plaisir !

 

MARDI 10 DÉCEMBRE

Mais comme on est toujours pas contents, on y retourne le mardi d’après… le parcours est chiant, invalides denfert… on commence par remonter la manif…

rues vides

métro St Jacques, fermé…

 

 

 

 

 

On remonte jusque Montparnasse, ah ça commence un peu…

 

On commence par voir tout un tas de flics partout…

 

 

 

 

Et enfin las copains… blacks blocks, étudiants d’abord en masse… on en voit pas la fin.

ouh là y’a du monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

arrivée à Denfert !

et naturellement, toujours pas de métro… c’est pour ça qu’on y est !

Et voilà on a fini la manif on s’est fait coincer à Denfert (encercler quoi) et on a du marcher presque jusqu’Alésia pour rentrer un grand tour… à mardi prochain !

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Les manifs du mois (concentré)

Dans les dernières manifs marrantes, on est allées à la gigantesque manif nationale des infirmières et autres blouses blanches… énoooorme ! et très tranquilles y’avait aucun flic voilà pourquoi…
Voici quelques photos…

on se prépare à Montparnasse

Mr Pancarte est là aussi

 

On passe à côté de ce splendide hotel, le Lutècia… et une copine de manif nous explique que c’était le QG des nazis pendant l’occupation.

 

et à la fin aux invalides lâcher de ballons blancs…

 

 

 

 

changez votre politique de merde (avec illustration)

 

 

 

 

Place Clichy gazée et vide

Et quelques jours après c’était l’anniversaire de gilets jaunes. Sauf que comme ils avaient flippé au gouvernement, tout était interdit. Il y’avait un petit groupe place Clichy à midi, qui s’est fait gazer d’entrée… et qui devait se retrouver avec d’autres à gare du nord et descendre à république et bastille…

 

Pendant ce temps un groupe s’est fait encercler toute la journée sur la place d’Italie et ne pouvait pas bouger. Du coup ils ont cassé des abribus et des banques et essayé d’investir le centre commercial Italie 2, histoire de se servir avant Noël… mais la garde républicaine les a encerclés et lacrymotés (?) toute la journée.

Du coup on a galopé toute la journée après un hypothétique rassemblement, mais c’était toujours trop tard… quelques traces de casse ici et là rien de bien méchant… une barricade Bd Vincent Auriol…

Bon ben à force je suis fatiguée. Et je crois que je passe mon tour pour la manif des femmes victimes de violence. De toute façons le sujet m’énerve. On en recause plus tard ?

c’est l’Automne… une petite manif ?

 

et surtout une place jonchée de bouts de grenades lacrymogènes. (5 au mètre carré)

ah ben on arrive après la guerre

Y’a plus que moi ! (et virginie qui prend la photo)

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Longomaï

Anne a envie d’aller voir Longomai, une communauté qui existe depuis 70 vers Forcalquier (Alpes de haute Provence) comment ça marche.

Et comme c’est pas loin de chez mes parents, je l’accompagne volontiers.
Au début j’ai des réticences, du genre, c’était un peu une secte pleine de babas à l’époque, non ? y’avait pas une sorte de maître à penser, et des choses interdites ?

… Anne a loué une sorte de gîte maison dans un hameau « les magnans » que les longos ont retapé alors que ce n’était plus qu’une ruine.

Quand on arrive, c’est très joli, un mini village de pierres avec des terrasses ombragées, la nôtre par une glycine géante. Et ça tombe bien car il fait bien chaud.

la maisonnette

Un gars à la quarantaine nous accueille et explique des tas de trucs de Longomaï à Anne. Il pourra nous y emmener le lendemain pour voir et poser des questions. Il nous invite à un concert de lui même à Forcalquier demain, ça a l’air cool tout ça.

la vue depuis la terrasse

 

 

On s’est installées et comme on cherchait une cascade indiquée pour se baigner, on est montées par erreur à Lurs un bled perché sur des pierres, plein d’escaliers et de pentes.

Lurs village perché

Vue sur la vallée de la Durance depuis Lurs

 

On a fini par trouver la fameuse cascade en redescendant mais on était en tongs et c’était un peu raide et plein de cailloux.

 

 

Mais sauvés ! Il y a un plan d’eau à Oraison, on va pouvoir se baigner demain !

 

 

 

 

Le lundi c’est la visite à Longomaï voir dessin :

On arrive par le pigeonnier une tour déjà présente dès le début. Des suisses allemands des allemands du sud et des autrichiens de l’ouest sont venus s’installer dans le coin dans les années 70.
Ils voulaient vivre en comunauté, tout partager, même les enfants, et vivre de leur poduction de légumes, poulet , laine, etc…

Depuis les années 80, il ya même un atelier mécanique, des métiers à tisser, une radio « radio Zinzine », une instit à la retraite qui fait l’école…

Mais d’après Remy ( le gars de l’accueil qui nous fait la visite ), c’était pas si simple… les enfants préféreraient avoir un parent référent, l’éducation nationale préférerait que les gosses aillent à l’école, les gens préféreraient se débrouiller sans le chef du village, un certain Rémi, vaguement gourou, qui les aurait entraîné là dedans au début.

Voici un (beau) plan de la communauté

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, c’est plus ouvert, on peut participer sans habiter dans la grande maison, on peut habiter une maison à soi dans Longomaï ou en dehors, on peut faire son truc, le tout est de participer régulièrement 5 heures par jour maxi, comme on veut, à un truc, faire du jardin, des poulets, de la cuisine, du ménage, de la mécanique, de la vente sur les marchés, de la musique ou de la radio sans contrainte horaire, en autogestion.

Et ce n’est pas possible d’intégrer la communauté si on fout rien, il ya une réunion hebdomadaire, et on peut te demander gentiment d’aller faire autre chose ailleurs.

Pour les finances, on vit gratos sur la communauté, une cantine te garantit deux repas par jour, la maison, si t’as besoin de quelque chose tu mets un petit papier dans un classeur dans la salle de réunion, et c’est discuté en réunion.
J’imagine que c’est plus facile de se faire payer des ampoules qu’une voiture.

Beaucoup de gens vivent de leur propre richesse héritée, (la majorité, c’est pas des clodos) et reçoit 70 euros par mois pour aller boire un coup ou aller au cinéma. Voilà pourquoi ils refusent le RSA.

Des donateurs suisses font des dons réguliers… Remy dit qu’il y a besoin de 40 000 euros par mois pour les 80 personnes qui y vivent. (Bon, pour le côté hors système, on repassera, ces sont de riches donateurs exemptés d’impôts s’ils donnent des sous à Longomaï reconnue d’utilité publique.)

L’école est devenue l’école publique pour tous, ce qui a du sauver de nombreux petits Longomaïs des griffes de cet horrible nazi, les écoles Steiner. (enfin c’est criticable à cause d’une pensée de classement d’intelligence en fonction des races… et excluante…)
https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Steiner-Waldorf

(je préfère perso l’école Steinhof, non c’est une blague… Steinhof c’est les baraques à frites de l’est de la France…pardon, ok je sors…)

Résumons , aujourd’hui tu peux avoir une grande liberté en travaillant 5 heures maxi par jour avec Longomaï, et en t’impliquant aux réunions et à la cantine, tu peux avoir de la bouffe gratuite, des voitures partagées, des maisons si tu contribues à les retaper, et faire des émissions marrantes dans une radio Zinzine.

C’est quand même pas mal.
Mais faut avoir envie de vivre avec 80 gens pas forcément marrants…

Sinon y’a pas beaucoup d’oiseaux mais un chat sympa et des mantes religieuses.

Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire

ah vive l’Europe

Ces abrutis de gauche n’ont pas voulu faire liste commune. Pas moins de trente listes en tout… il va falloir qu’on leur explique à quoi ça sert l’Europe. Que par exemple, on prend des décisions globales et que pour lutter contre l’ultra-libéralisme et le nationalisme, le protectionnisme et les fachos, ils auraient pu défendre un programme commun, social, écologique, d’accueil des migrants européen, etc…
Une liste contre l’ubérisation et la casse du travail, pour un revenu minimum européen et des salaires ajustés, bref des idées de gauche qui me semblent communes à tous ces partis : NPA, LO, PC, FI, Hamon, les gilets jaunes et Lalanne (qui a arrêté de chanter), les verts, les pro animaux, les pirates (quelqu’un sait de quoi ils parlent ?), voire Glucksman, ah non c’est le parti socialiste (pourris salauds).
Un programme en dix points (genre le black panther party en ses temps), ils auraient pu réfléchir bien en amont, et penser que c’est urgent de bloquer les idées réfractaires cathos polonaises autrichiennes et tchèques (dire que ce sont des magyars d’où vient Attila et qu’ils protègent leurs frontières !) italiennes de Salvini* -le nouveau Alain Delon…et contre tous les fascismes montant un peu partout.
On ne joue plus à chipoter, on tente de faire bloc (black bloc même), on pourrait inventer une autre Europe sympa basée sur autre chose que l’argent qu’on a pas, avec l’Espagne, le Portugal, ce qui reste de gauche en Italie en Grèce et ailleurs.
On n’est plus à l’heure des divisions, l’Union fait la force il parait !

  • Salvini parle de lui même à la troisième personne « … grâce à ce Monsieur qui a bloqué les frontières ! » (il s’agit de lui même… Libé 28/05/2019
Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire

La flèche est tombée

Et j’ai perdu mon pari.
C’est de la pierre non ? y’avait pas de raison que ça tombe.
Les trucs médiévaux en pierre gargouilles et murs ont résisté mais la flèche du 19ème siècle, c’est de la caille.

J’ai dû rentrer à pied métro bondé et bus à l’arrêt, c’est la guerre tout le centre ville est bloqué.

du coup que le toit est parti en fumée, on voit le Panthéon

Bon c’était impressionnant, mais relativisons, y’a pas de mort et personne à la rue.
Contrairement à l’explosion d’hier matin dans le 19ème heureusement pas de morts mais 4 blessés quand même et tout le monde expulsé.

 

Alors Bernard Arnault dans sa grande mansuétude va donner des sous (ça fait 0.26% de sa fortune, soit si on avait 10 000€, ça ferait 26€. c’est encore pas beaucoup… dit Ma cousine Madeleine).

Et du coup les autres riches qui n’ont jamais pensé secourir des gens non-nageurs en traversée de méditerranée, ni à sauver des services d’urgence des hôpitaux, ni des SDF cet hiver, sont soudain pris d’une grande générosité et sortent les mouchoirs pour « notre patrimoine ».

… Des cinglés chantent des cantiques en rond, coincés par les barrages police partout. Des autres prient… toutes les télés du monde cernent l’île Saint Louis et sont amassées sur les ponts.

Même Macron dit avec emphase « nous reconstruirons Notre Dame ! »

Ben oui, y’a un trou béant, on va pas laisser ça comme ça. (et on va trouver illico les sous qui manquaient aux services publics et aux gilets jaunes.)Ah

 

Espérons qu’ils ne fassent pas appel à un architecte dans le vent ou on risque de se retrouver avec des panneaux translucides octogonaux, (genre la canopée des halles impossible à laver) ou autre fantaisie. Des panneaux solaires ? ce serait utile au moins… un système de recyclage de l’eau des gargouilles ?

 

Ceux qui pourraient payer tout ça, par exemple c’est le Vatican, pour se faire pardonner les tripotages sur les fidèles mineurs.

En attendant ils font appel à des dons individuels… c’est fou de se dire qu’ils vont ramasser  bien plus que les restos du cœur.

Amen… l’oseille.

 

.

Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire

viva les 28 uruguayennes !

Vendredi soir au Cicp (centre international de culture populaire) il y avait une projection du film « Memorias de Mujeres » de Virginia Martínez (Uruguay , 2005, 31min VO esp) et de témoignages vidéo de plaignantes.

il s’agit de 28 femmes uruguayennes, qui ont été emprisonnées en junte militaire de l’Uruguay, entre 1970 et 1984, dans des camps où on commence par te mettre tout nu dans une cellule, et s’en suit toutes sortes de tortures et sévices, dont on évitera les détails ici.

Le film met une distance,  du coup les femmes témoignent de choses horribles, jamais dans le pathos, et même en souriant elles arrivent à te raconter, par exemple, que parmi leurs tortionnaires, elles ont reconnu leur prof de biologie qui donnait des conseils pour maintenir les personnes en vie après les interrogatoires. Ah…

Par contre quand des dames d’autres dictatures (y’a le choix en Amérique latine) sont en vrai face à toi, et racontent comment elles ont pu s’y prendre pour traîner ces ordures en justice, les témoignages vibrants d’émotion (contagieuse), on est contents qu’il y’ait du vin pour se remettre ensuite.

C’est très chouette y’avait toutes les copines argentines, chiliennes, uruguayennes, très politisées. On a passé un bon moment ensuite à refaire le monde poser des questions, dessiner des cartes, en buvant du vin et en mangeant  des empanadas.

Puis en conclusion de la soirée, deux questions :

Comment l’être humain est possible du pire, de devenir un tortionnaire décérébré, partout dans le monde ? qu’est ce qui manque à ces esprits pauvres manipulés, pour qu’ils disent pour toute défense, « j’étais obligé » ?

D’après les filles, il faut se méfier de ce qui se passe en ce moment en France car on est en train d’assister à la fascisation naturelle et entendue de notre état. Avec des violences policières admises, une presse à la solde du gouvernement, une minorité qui prend des décisions sans possibilité de discussion et décide de ce qui est bon pour nous.

 

Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire

Acte 4 gilets jaunes etc

Il y a d’abord eu l’appel de Ruffin pour qu’on soit tous ensemble…

Non, c’était la loose, y’avait trois gilets jaunes et les mêmes de Nuit debout, Lordon Gaël Qirante (la poste en grève depuis  8 mois) dont on voit l’ombre, sur la pancarte de monsieur Pancarte et voilà.

 

 

Après y’a eu la manif samedi dernier, CGT NPA L.O… pas aux champs…à part, Répu-Bastille sous le pluie, encore la loose…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui à l’appel de la IV eme manif, avec Anne, on a pas envie de se faire taper dessus, donc on va au rendez-vous des blouses blanches à Bastille.

En partant je croise un cortège de gilets jaunes très remontés « macron démission » et OH ! des collègues ? ah non c’est juste la propreté de Paris !

 

 

 

 

 

Et accessoirement, la fac de Tolbiac est refermée, solidaires étudiants appellent à aller avec les cheminots à Saint Lazare…

 

 

Plus de métro, Paris c’est la guerre, les rues vides, tous les magasins sont fermés et bouclés avec des contreplaqués. pas de voitures, ah ça fait une bonne balade au calme !

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors on fait à pied Châtelet Bastille et quand on arrive, rien,  tout le monde est parti aux Champs Elysées…

Bof ben nous, on va plutôt rejoindre la manif climat à Nation, avec attac alternatiba, greenpeace, que des babas cool.

 

 

 

 

 

Monsieur Pancarte, encore toi ?

 

 

 

…voyez plutôt le genre de slogan qui fait peur… « sans pétrole, la fête est plus folle ! » WAW !

« on est plus chauds que le climat » disent-ils.

Ben, ça se voit pas trop.

Ouais… Il y a des gilets jaunes ça et là… c’est tranquille, les magasins peuvent ouvrir, les flics ouvrent la marche et il ne se passe rien d’autre que le cortège mou-sympa jusqu’à Répu. Y’a bien un ou deux « siamo tutti antifascisti » , mais bon zéro casse du tout.

D’ailleurs nous, les flics ouvrent la marche, et on a la protection civile, pas de CRS…

 

 

 

 

 

 

Ah on a trouvé le mec qui s’est fait des couilles en or en vendant son contre-plaqué dans tout Paris à l’annonce de la guerre. Je crois qu’il y a un peu de casse du coté des champs, mais rien qui justifie que 350 mecs soient en garde à vue.

Bon, voilà la pluie en arrivant à la Rep, l’heure du 4 heure aux petits tonneaux, blindé de gens qui se causent :

« ah t’étais à St Lazare ? et alors? » … »comment ça s’est passé ?  » ben rien…

« Alors aux champs c’est comment ? »

« Ah t’as pu passer ? … sans fouilles? avec ton masque et ta trousse médic? »

Ben oui finalement c’était pas vraiment la guerre, nous voici un bon paquet à Répu, la fanfare invisible, des nuits debout, solidaires étudiants, des gilets jaunes, des sncf orange, des écolos verts… tranquille, les chars blindés servent à rien donc.

ZAD PARTOUT ce sera une bonne conclusion

Sympa, même le métro de répu est ouvert.

En fait y’a bien eu quelques énervés aux champs, mais la guerre annoncée n’a pas eu lieu.

… En tous cas, c’est pas fini !

Publié dans ah vive la France, Nuit debout ! | Laisser un commentaire

que des bonnes nouvelles !

On pensait que ce ne serait pas pire…

Là, rien qu’en une semaine on apprend :

que le Brésil est content de retrouver les bonnes vieilles habitudes, la junte, les dingos au pouvoir…

qu’une dame pakistanaise risque la peine de mort pour avoir bu un verre d’eau musulman (!) mais non y’a pas de pays « de merde »…

qu’un abattoir ferme en France parce que les demeurés qui y travaillent découpent les animaux à vif et torturent les biquets récalcitrants,

Et que comme super résistance au gouvernement français, on organise une manif de beaufs contre la hausse des prix du carburant.

C’est dingue ça ! privatisation générale, suppression des services publics, casse de l’université et de l’enseignement, casse de l’hôpital public, de la sécurité sociale, bon on a grogné un peu.

Mais là ! que l’essence soit trop chère c’est la goutte d’eau ! tout le monde dehors ! quitte à manifester avec les beaufs, les fachos, les flics, touchez pas à ma bagnole ou c’est la révolution.

En septembre on défilait pour une planète saine et contre la pollution qui occasionne le réchauffement climatique, demain, on est dans la rue pour remplir nos réservoirs.

Monde de merde.

 

Publié dans ah vive la France, journaux choddar | Laisser un commentaire

26 mai marée populaire et un peu de service public

Alors on a fait la deuxième fête à Macron samedi, mais il paraît qu’on était marée basse selon le premier ministre. Quel abruti ! il veulent pas comprendre, j’espère qu’on va leur foutre une bonne vieille grève générale pour finir.

 

Tous les boulevards autour de la gare de l’est sont bloqués, il y’a beaucoup de flics… un grand camion pour de grandes gardes à vue…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On prend les mêmes… CGT NPA Insoumis, étudiants cheminots infirmières, les anti-fas sont là aussi.

 

 

 

 

 

On retrouve ceux du service public de mardi dernier… et avec la merdouille de Parcoursup les lycéens  n’étaient pas contents du tout.

 

 

 

 

 

Et Monsieur Pancarte

 

 

 

 

 

 

h

 

 

 

 

 

Beaucoup de monde aussi pour la justice en ce qui concerne la mort subite d’Adama Traore, dans un camion de flic à beaumont sur Oise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’adore ça les ficelles dans le vent.

 

 

 

Ce coup là, j’avais réfléchi longuement… (pour un jeu de mots débile choddar)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sinon, mardi pour le service public, y’avait du monde devant, avec les étudiants, et de l’ambiance ! parce que la fin du cortège avec les camions CGT c’était pas trop ça, camion pantin, bobigny, les lilas… sono et 20 personnes derrière…

ouéééé ils sont encore là !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le profit trolle !                                                             et siamo tutti antifascisti !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon le show du jour, c’était la tête à Macron en carton qui a fini dans un caddie en Feu !

Et d’ailleurs faudra expliquer à tous ceux qui se sont offusqué que c’est symbolique. La tête au bout d’une pique ce sera plus tard.

 

Publié dans journaux choddar, Non, Nuit debout ! | Laisser un commentaire