Attentats du 13/11/2015 5 jours au palais de justice

Pas de photos, pas le droit.

Mardi 14

La juge belge, Madame Panou

Est très marrante. Et s’excuse toujours pour ne pas blesser les gens. Elle dit « fouite ».(la fouite d’Abdeslam)

Elle dit avoir mené l’enquête belge depuis 6 ans.

Avant les attentats

Il ressort qu’ils se connaissent tous, belgo-marocains ou franco-marocains, tous partis à un moment ou un autre en Syrie, tous en lien avec Abaoud.. Du coup, reliés aux attentats du Thalys et de l’aéroport Zaventem de Bruxelles. Et aux attentats déjoués de Verviers.
Liens avec Merah…
Prévision d’attentats de grande ampleur.
Tous se sont rencontré en prison, pour des braquages, Radicalisés au contact des frères Bakhraoui, Ibrahim qui est un chef égal à  Abaoud....et Khalid, très violent, flingue comme ça un gars dans la rue, au mauvais endroit avant de se faire exploser dans le métro de Bruxelles.

Tous en Grèce l’été 2015 pour un symposium de l’état islamique.
Un pourri chez les flics en Belgique facilitera le retour d’Abaoud en 
donnant le dossier vierge d’Abaoud à Attar. Enfin les renseignements à ce sujet...


Apparté Molenbeck
Molenbeck n’est pas une ville terroriste : 
Oui beaucoup étaient dans la communauté belgo-marocaine, mais c’est grand ! 100 000 habitants pour 6 km² à Molenbeck 
Il existe des terroristes également à Namur Charleroi, Liège Verviers…
Par contre Zarkaoui et certains cités dans ce procès habitent Molenbeck, est surnommé papa Noêl car il arrose les familles désargentées et prêche l’islamo-terrorisme en même temps.


Les morts : 
des terrasses
Akrouh
Akli
Brahim Abdeslam ( ! gérant de café « la beguine » où se visonnent des propagandes de l’E.I ensemble.)

au stade
explosions de Mohamodi, al Mahmoud  Bilal Hadfi


Abaoud et Akrouh tués plus tard dans l’appart saint denis.

Bataclan
Amimour et Mostefai en morceaux
Aggad flingué 




Chronologie
2015 
attentats déjoués de Verviers (cellule terroriste sur le point de commettre des attentats (où on retrouve Abaoud qui dirige tout ça depuis la Grèce)

été 
En Syrie  et retour en Grèce
achat de flingues

...fin août rapatriement des terroristes kamikazes
et achat d’explosifs

...locations apparts Bruxelles, Charleroi

Automne
Achat des armes à Rotterdam
9 novembre location voitures seat polo clio
13 novembre attaques et exfiltration d’ Oulkadi Abdeslam Abrini

On fait état de repérages à Roissy Charles de Gaulle, dans le 18ème ??? sans suite, mais il manquait des terroristes prévus le jour J.
La juge conclut, « ce qui était prévu était sans doute de très grande envergure ».

Mercredi 15 


(Avant le témoignage… Une vieille bique sort son couplet sur Hollande dont tout ça, c’est la faute)
Le juge donne la parole aux accusés, « vous pensez quoi de tout ça ? Déclarations ? »

Déclaration des accusés :

Libres : 
Oulkadi Je suis prêt à répondre des accusations

Chouaa : Je suis choqué, très ému pour ces victimes, suite à ces accusations je suis tombé malade, car totalement innocent.

Atou (qui est venu chercher Abdeslam avec Amri): Je reconnais être venu chercher Abdeslam à Paris, mais je ne suis pas terrorriste.

Usman : Désolé pour les victimes, content de ne pas avoir participé au massacre.
(c’est l’artificier)

Et en prison : 

Krayem (cheveux longs) « je répondrai plus tard » 

Kharkach (chemise à carreaux) : … j’ai beaucoup travaillé, tous les boulots, mais bon sœur est malade et pour l’argent facile, donc j’ai fait des faux papiers, mais franchement je savais pas que c’était pour les terroristes...

Hadadi chauve à lunettes, « ça fait 6 ans que j’attends ça, j’ai fait des fautes, je vais tout faire pour réparer, je suis prêt à tout. »
C’est l’algérien qui s’est fait serrer avec le pakistanais Usman en Autriche en se faisant passer pour des syriens dans un camp de réfugiés. Mais un contrôle linguistique les a stoppés. Les enquêteurs pensent qu’ils devaient faire partie d’un commando.

Bakkali (bien barbu) : je reconnais certains trucs
(il a loué les planques en Belgique, et avant ça fourni les armes et conduit le terroriste du Thalys à la gare)

? Atar ; je suis pas dedans, je suis pas terroriste, je suis innocent, d’ailleurs je suis pas Oussama Atar, je ne comprends pas ce qui se passe . (oui ???il est présumé mort Atar, curieux).

Amri ; « je condamne avec fermeté , je ne suis pas terroriste. »
(Il était dans la voiture balai qui a rappatrié Abdeslam après les attentats, avec Atou)

Abrini « je reconnais ma participation, mais je ne suis pas commanditaire, je n’ai fourni aucune aide, je ne sais pas pourquoi je suis là. »

Abdeslam « on mélange radical terroriste, ...on est juste musulmans authentiques.
Pourquoi la France ? (la juge a mal répondu) Rien de personnel, juste visé la France pour que vous ressentiez la même douleur que la Syrie. (laïus sur Chirac 2001 pas engagé en Irak et Hollande en guerre)… On ne vise pas les valeurs de la France, c’est juste militaire. La guerre. » (je pense que son avocate lui a soufflé, parce qu’avant il disait qu’on était des mécréants, voici une « justification » euh… laïque ).

Enquête des services français : Témoignage du Responsable des enquêtes depuis le 15 en France

Échanges entre les téléphones, répertoriés dans les voitures louées le 9/11, dans les clio polo, seat, et la Belgique. 

Les faits :

20h45 la polo stationne à coté du bataclan sur place (ils attendront une heure avant d’attaquer)

Stade 21h16 / 21h20 premières explosions au stade.

Terrasses 21h24 Rue Bichat Carillon petit cambodge

Terrasses 21h32  Rue de la fontaine au roi La bonne bière et casa nostra  

Terrasses 21h36 Rue de charonne la belle équipe 

Terrasse 21h40 Brahim Abdeslam se fait exploser devant le comptoir Voltaire.

Bataclan 21h42 attaque au bataclan sms « on est parti (!) on commence »
21h51 Bac devant le Bataclan

Stade 21h53 troisième explosion avec le jeune Bilal (18 ans)

22h Pendant que je sors du Bataclan avec Nko, (au moment où le journaliste du Monde demande depuis son appartement « qu’est ce qui se passe ? » début des prises d’otages à l’intérieur.

22h15 La BRI entre dans le bataclan.

22h48 Le Raid dans le Bataclan

0,18 Assaut

Avec 8/10 combattants et 6 coordinateurs en Belgique. (Qui?)

A ce moment là, 9 terroristes sont dans Paris, dont deux qui se baladent au métro croix de Chavaux : Abaoud filmé, très cool après avoir flingué trente personnes. 
Vidéo invraisemblable où un jeune type leur montre comment resquiller dans le métro.

On retrouve dans la Seat 3 kalachs, 17 chargeurs vides et deux pleins.(90 balles par chargeur)
Clé USB retrouvée avec chants de l’État Islamique
47 fichiers audio

Résultat : 
Un ordre des attentats était prévu pour occuper les flics partout à la fois, comme en atteste les coups de téléphone échangés entre « participants ». Allers et retours téléphoniques entre les 3 commandos et un ou des interlocuteur(s) en Belgique.
Avec les empreintes de chacun partout...

Il manque les commanditaires belges, ceux qui avaient les téléphones en Belgique...
Il reste à savoir ce qu’Abdeslam et Abrini avaient prévu d’autre.
Quel rôle prévu pour faire quoi avec Usman et Hadadi .


Jeudi 16

Commissaire envoyé à St Denis après l’explosion

Stade de France premiers constats

- Le premier terroriste Mohamadi alias Al Sabbawi (irakien 20 ans (!) s’est fait exploser porte D  à 21h16 faisant un mort.
Un Monsieur Portugais de 63 ans décédé des suites de ses blessures. (11 écrous faisant partie de la bombe humaine, à chaque fois il y’a des écrous dans la bombe, occasionant beaucoup de dégâts)

- Le second Al Mahmod (irakien, passeport syrien) s’est fait sauter porte H à 21h20 faisant quelques blessés…

- Le dernier Bilal Hadfi (français habitant en Belgique 18 ans) s’est explosé de l’autre côté de l’autoroute, vers le Mc do,  après avoir erré un quart d’heure à 21h53, faisant beaucoup de blessés.

Conclusion, ça a cafouillé…

Journée bizarre, l’avocate de Krayem ressemble à la nana d’Eurythmics cheveux ras blonds platine, et rigole avec lui… Krayem est quand même identifié, malgré son air angélique, comme le salaud qui se régale de filmer (et de provoquer?)  la mort du pilote jordanien brûlé vif dans une cage….
… des victimes du Bataclan ont besoin de revendiquer qu’ils sont « rock » même à 50 ans, et arborent des tee shirts de Black Sabbath, Kiss, et montrent les tatouages.
Zut j’aurais du ressortir ma veste en jean avec tous les noms de groupe de mes 15 ans, parce que là, j’ai plus de noms de groupe que dans toute l’assistance sur une seule veste.


Les terrasses
Commissaire envoyé rue Bichat à 23h (petit cambodge et Carillon)
Il constate :
Total de 13 morts, 5 blessés en pronostic vital et 12 en urgence

121 balles ont été tirées par Akrouh , Akrouh et Brahim Abdeslam 

Ils ont ensuite attaqué rue de la fontaine au roi, Bonne bière et Casa Nostra.
Vidéo qui montre la voiture Seat arrêtée.
5 morts 11 blessés relatifs, 11 très gravement.

Puis ils passent rue de Charonne à la belle équipe, et font 21 morts et 72 blessés.
Peu de temps après Brahim Abdeslam se fait sauter au Comptoir Voltaire, les deux autres vont vers Montreuil, on retrouvera une vidéo ? Amusante ? où Abaoud et Akrouh essaient de gruger le métro Croix de chavaux.  
Ensuite Akrouh et Abaoud meurent dans l’appart de Saint Denis, refilé par Jawad.

La Seat sera retrouvée à Montreuil , avec les 3 kalachnikovs dans le coffre et les empreintes des trois. 

Vendredi 17 Le bataclan

(Juste avant, devant moi, un quinqua teeshirt Ramones…
Au moment du Driiiing, la cour  tout le monde se lève, ma voisine dit à son voisin, attention vos lunettes. « ...l’audience est reprise, veuillez vous asseoir, Crac « et merde » dit le voisin. Trop tard.)

Le très minutieux enquêteur, explique que, devant l’ampleur du carnage du bataclan, après l’état de sidération passé, il a fallu découper la salle en parties de A à J et commencer la procédure des constats, des relevés de pièces, des recherches, des preuves…50 enquêteurs sur place.
D’abord constat des 3 corps devant dehors dans la rue, 2 corps passage Amelot, (par là où on est sortis), beaucoup de corps à l’intérieur : 69 spectateurs morts, 3 terroristes.

Les terroristes français, Mostefai, Aggad et Amimour, ont laissé leurs empreintes dans la polo garée devant ; on y trouve un GPS, une clé Usb chants de l’État islamique, et contrat de location au nom de Salah Abdeslam.
Les relevés balistiques montrent qu’ils ont d’abord tiré en rafale en entrant sur l’entrée puis à droite, derrière le bar. (Beaucoup de morts dans ces parties.)
Un d’entre eux s’est rendu ensuite au balcon à gauche en entrant, (c’est celui que j’ai pris pour un technicien) tirant en rafale côté droite en face donc, et en contrebas (c’est ce que j’ai pris pour des pétards chinois, puis pour un défaut technique « arc électrique » ...)
Donc après une longue attente et plein d’exécutions… après que la BRI soit entrée dans la salle...
Amimour se fait sauter en premier sur scène après avoir menacé un otage, et pris une balle mortelle ;  les deux autres sont retranchés seuls dans les coursives vers le bureau et les loges en haut à droite, (les otages ont été libérés entre temps après une longue attente…)
Mostefai touché par un tir de policier, déclenche sa ceinture faisant sauter Aggad avec.
Enumération épuisante des morts représentés par des carrés… Des gens fondent en larmes.

Des questions demeurent :
Traces d’un certain Ayari (tunisien) dans la polo.
Aucune trace d’Abdeslam dans aucune des voitures ni sur les armes… pourquoi Montrouge ?  Et les « autrichiens » ils venaient faire quoi ?

Hypothèse quelque chose d’autre ailleurs était prévu.

Puis document audio qui fait froid dans le dos, les premières mesure de « Kiss the devil » (bien à propos) et bruit de la première rafale, dont je me rappelle très bien, sauf que là je l’ai identifiée comme la kalach’ qui tue des gens. 
Grosse tension dans la salle d’audience. Surtout que le son a mis des secondes interminables à venir… Emotion palpable.

Lundi

Un enquêteur dépêché de la criminelle de Versailles, chargé des relevés à la Belle équipe. Nécessite 17 enquêteurs, et 14 spécialistes supplémentaires.

128 douilles.
Schéma de la scène, énumération des 13 morts représentés par des silhouettes à l’intérieur, et des des 6 supplémentaires dans le restaurant le petit Bayonna transformé en poste médical pour soigner les blessés… Ceux-ci n’ont pas survécu. Des parents craquent. Et encore deux à l’hôpital.

Il nous montre une vidéo prise à la fin de l’attaque par un voisin, on y voit la voiture arrêtée, un terroriste côté conducteur en sortir, et claclaclac rafale.

Ensuite les avocats des parties civiles posent des questions stupides « ne peut-on pas supposer que ? »  « Qui a tué qui ? «  ben ? c’est intéressant ça ?

Puis en conclusion, Abdeslam fait une déclaration : (on attend de lui des explications, des aveux, alors on est à l’écoute), j'ai presque tout noté :

« ...si on sort cette vidéo du contexte, je la désapprouve » (??what?) ...Il y a des personnes qui sont parties de France d’Allemagne, de Belgique, de confession musulmane en Syrie pour vivre de façon authentique leur islam, Si la France compte ses morts, nous, nous avons arrêté de compter...On peut se détester, mais la porte du dialogue doit rester ouverte… La France n’est pas une victime, vous pouvez monter jusqu’au ciel et en redescendre, qu’est-ce qui a causé le 13 novembre ? Vous pouvez éviter un autre 13 novembre... Ces terroriste filmés, ce sont mes frères ! »

Le juge dit « ah bé ça on avait compris ».

Tout le monde saute en l’air en disant que c’est de la provocation.
Je me demande si c’est de la bêtise ou encore cette pseudo justification…

Oui, en tous cas Abdeslam ne dit rien que du vent et joue avec  nos nerfs, car ce qu’on veut savoir vraiment c’est ce qu’il foutait là, c’est quoi son rôle, et c’est qui les autres ?
Et y’a-t-il d’autres tarés de sa meute en liberté qui n’attendent qu’un signe pour exécuter des trucs encore plus fous ?

Je vais y retourner quand les accusés auront la parole, des fois que certains fassent avancer le schmilblick par erreur, par esprit de sauve-ta-peau, par vengeance...  

En attendant on va faire autre chose, se reposer un peu.
Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

@@@@rgh !

… à la mairie de paris…

 » Bonjour
au sujet de la demande en ligne des terrasses, c’est l’enfer pour remplir la demande. J’ai essayé plusieurs fois, c’est jamais ça.
Nos voisins, devant lesquels nous mettons quelques tables lorsqu’ils sont fermés sont en vacances, et ne peuvent pas remplir (en pièce jinte scannée obligatoire…) un accord qui a été donné verbalement.
Ensuite, la plupart des informations, (adresse tel, mails) est invalide, Il faut rerere-commencer jusqu’à ce que par magie, ça prenne…
Bref, entre ça, et le passe sanitaire, on ferme en août, en espérant que l’interface marche mieux à la rentrée, ou que d’ici là ce soit possible de rencontrer quelqu’un.(physiquement) y’en a ras le bol du numérique systématique à réponse fermée, et dont les programmations sont bancales.
Je vous remercie de votre réponse. (si par bonheur il y’en une).. »

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Le cappuccino raté

C’est une matinée ensoleillée au Mouton blanc, où des fois je sers le matin. Et Ramzy vient de temps en temps, comme ce jour là en famille.

Mes grands fils de 20 ans, sont fans, (depuis Moutmout) ils connaissent des passages entiers de la tour Montparnasse infernale, Halal police d’état, et Seul two… « ah waaaa t’as servi Ramzy alors eh ben t’as fait quoi ? »

Ben rien, je l’ai servi, j’ai foiré son Cappuccino. je vais pas en plus lui casser les couilles avec des blagues et des photos. Pis on a pas gardé les cochons, non les moutons ensemble.

… déjà que je m’étais illustrée voilà 15 ans, en le croisant un soir archi bourrée dans un bar de la rue des archives. « oh Ramzy ! mais je vous aime beaucoup ! » … alors c’est là qu’il est vraiment chouette Ramzy il m’a dit « mais moi aussi ! » au lieu de m’ignorer comme la vulgaire pochtrone du vendredi soir…

Bref le voilà avec sa commande, un thé à la menthe, (ok je sais faire ça) un jus d’orange, (ça aussi, ok) et !!! argh un cappucino pour Madame.

C’est une technique ça hein, Kamel m’a montré une fois mais je m’en rappelle plus.

Tu veux pas plutôt un perrier, un coca, un café bidon, un chocolat ? Non ? Un cappuccino. alors je préviens hein, ok je sais pas trop faire ça, mais je vais bien arranger un crème, vous m’en voudrez pas c’est pas vraiment mon métier.

En plus au même moment, Monsieur Slim qui prend des babies et parle tout le temps vient m’embrouiller en plus des autres clients, (6 en tout mais j’ai que deux mains).

Je demande quand même si ça va le zarma cappucino, et il est vraiment gentil « oui oui pas de problème, en plus j’adore ce café! » il paye et s’en va (je lui ai fait encore une embrouille parce que j’avais peur de me planter dans la carte bleue, mais bon ça va finalement).

Alors je vais pour débarrasser et je vois le zarma cappuccino intact. En effet du coup je le goûte il est complètement infâme. Cette saloperie de machine à café qui me joue des tours de temps en temps, a encore merdouillé. Goût café des égouts.

Bon après quand Kamel est arrivé je lui ai raconté cette mésaventure, et il me re explique le coup du cappuccino (chiant, faut faire mousser le lait dans un verre, puis faire descendre un café dans le fond avec une grande cuillère, puis un peu de chocolat poudre pour faire joli. Ah mais oui ça me revient.

Bon ben la prochaine fois, je pourrai lui en servir un très bien normalement.

J’espère qu’il me demandera pas un foutu cocktail.

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

à propos des berbères qui ne veulent pas être arabes

Hier encore, un berbère récalcitrant m’annonce qu’il a été très mal reçu au consulat d’Algérie, où il devait faire des papiers, et me dit « c’est les arabes ! »

Je m’interroge, les berbères ne sont-ils pas mélangés depuis des siècles avec les arabes , dont ils ont hérité de la langue, de la religion, des prénoms, de la culture, du couscous et du chaabi (une bien jolie musique) ?

Je vais aujourd’hui à la rencontre du professeur I. Szlapedt, que nous n’avions pas vu depuis avant le confinement 1, et qui va nous éclairer un peu sur le sujet, puisqu’il est presque omniscient.

Choddar : « Bonjour Professeur Szlapedt, ça fait un bail ! »

I. Szlapedt : « ahlàlà m’en parlez pas, on peut plus rien faire. Bon, qu’est-ce-qui vous amène ? »*

C : « Ah c’est une question au sujet de l’arabisation des berbères, on n’y comprend rien et les farouches kabyles répètent en boucle qu’ils n’aiment pas les arabes, alors qu’ils s’appellent Mohamed »

Sz : « ah oui, c’est vrai que curieusement et alors qu’ils ont connu des vagues successives d’étrangers envahisseurs, ils focalisent sur les arabes, leurs meilleurs ennemis , je veux bien vous raconter un peu mais c’est long, il faut pour cela remonter au prophète Mahomet et à sa nouvelle religion ».

C «  allons-y professeur, avec le couvre-feu, et vu qu’on est qu’à l’apéro, j’ai toute la nuit, éclairez-moi sur ce charabia »

Sz :  « … Mahomet qui avait tout pour que ça aille dans la vie, (une femme riche commerçante et intelligente, des biens, une grande maison à la Mekke, une vie au soleil) a commencé à faire des retraites pieuses pour s’occuper; un jour il a pris un coup de chaud au Mont Hira , à 300 mètres d’altitude en plein cagnard, -ça cogne dans son coin, 40 degrés c’est les jours de frais-…bref, il s’est autoproclamé prophète et a commencé à aller ennuyer les riches marchands, ses congénères, avec des histoires de Dieu et de jugement dernier. (les juifs et les chrétiens prêchaient déjà quelque chose de très semblable).

Alors les riches marchands n’ont pas trouvé ça très amusant, et lui ont suggéré fortement d’aller prêcher plus loin avec ses disciples moralisateurs, qui cassaient les statuettes des idôles et leur interdisaient de remercier le soleil… à Médine par exemple, Yathrib d’abord à 350 km au Nord.

Du coup, le voici dépossédé de tout, sa femme est morte en plus, alors bon, il n’a plus rien à perdre et renoue avec les anciennes coutumes locales tribales : pillages et partage du butin.

Au début, un pieux partage équitable entre musulmans (ses disciples), comme ça c’est plus facile de récupérer du monde, puis comme ça marche bien, il se souvient que quand même, il est le chef et s’octroie 50 % du butin. »

C : « ouh là, professeur, heureusement que c’est vous qui le dites, la fatwa vous pend au nez ! »

SZ : Oh ! Si vous saviez, je n’ai pas la prétention d’être Voltaire Darwin ou Galilée, moi je ie ne cite que les faits, que vous pouvez d’ailleurs trouver dans l’excellent ouvrage de référence « l’expansion musulmane VII XIème siècle » de Robert Mantran.

Mais je m’égare, c’est pour donner une idée de la ferveur et de la puissance des conquérants, pour expliquer comment l’expansion musulmane est si aisée.

Ses fidèles s’enrichissent et sont convaincus d’être dans le droit chemin, puisque Dieu les encourage en ce sens, alors ils ont des ailes et vont très loin, très vite ; si bien qu’à la mort de Mahomet, une grande partie de l’Arabie est déjà convertie.

Ses successeurs (les 4 premiers califes puis les Omeyyades) vont en un siècle (en 750 c’est fait) convertir les populations, installer des militaires issus des terres conquises, et un florissant commerce à l’est : de Samarkand, jusqu’au fleuve Indus, la Méditerranée, la Sicile, Malte, et à l’Ouest toute la côte méditerranéenne de l’Afrique du Nord, puis l’Espagne, jusque Poitiers (rappelez vous la leçon d’histoire en CM1 « Charles Martel stoppe les arabes à Poitiers en 732 »). « 

C : « mais les gens ont laissé faire ?, ils se sont un peu révoltés non ? »

Sz : « Oui des résistances sont bien connues, des chefs guerriers locaux berbères, Koceila, la Kahina, mais bon, finalement la plupart de la population s’est ralliée de gré ou de force au gouverneur local musulman, installé par le califat de Mo’awiya premier calife Omeyyade.

Et c’est Tariq ibn Ziyad un vrai berbère, qui a été poussé avec ses troupes (affamées) à s’installer en Espagne. (c’est parce qu’il s’appelle Tariq que le détroit s’appelle Gibraltar, de l’arabe Djebel Tariq la montagne de Tariq». c’est vrai que côté Maroc c’est de l’à-pic dans la mer.

Donc en fait les arabes d’Espagne, c’est des berbères aussi pour moitié. »

C : « Professeur, vous êtes en train de me dire qu’ils s’étaient déjà mélangés ? »

Sz : « on peut dire ça comme ça, un peu comme les gallo-romains, ou tout empire qui se respecte, il faut faire adhérer les locaux au projet, et pour ça, leur donner ce qu’il faut, nommer des gouverneurs et des militaires, et respecter les savants et les rites coutumiers, que les néo-convertis ont bien intégrés dans leur nouvelle religion. »

C : « ok Igor, mais vous ne me dites pas pourquoi ils ne veulent vraiment pas être arabes, puisqu’à l’époque finalement c’était pas si mal »

Sz : « c’est que de l’eau a coulé sous les ponts, après ça, ils ont eu des dynasties berbères venues du Sud, les Almoravides puis les Almohades, qui étaient de sacrés emmerdeurs, venus du Sahara. Ils trouvaient que l’Islam devait être encore plus ascétique, on ne rigolait plus du tout. Et ils ont régné sur le Maghreb et l’Espagne deux siècles en bataillant pour récupérer des territoires un peu partout, aux berbères bien installés. Qui vivaient « à l’arabe », dans les villes riches, construites auparavant : Fes, Tanger Tlemcen, Oran Alger…et même en Andalousie, Saragosse Cordoue, les Almoravides, puis les Almohades, sont entrés par les armes, en cassant tout ce qui est considéré trop riche, prêchant un ascétisme chiant.

Il n’y a qu’à voir ce qu’ils ont laissé : Marrakech par exemple, des fortifications en terre battue, c’est quand même moins classe, que le faste des villes arabo-berbères avec leurs arabesques et leurs vitraux colorés… »

C : » ah ça je vous l’accorde. Mais donc, c’était berbères contre berbères ? Vous êtes en train de me dire qu’ils n’étaient pas unis dans la fraternité et contre l’ennemi ? »

Sz : «en quelque sorte, des tribus sédentaires ou non, des montagnards, des sahariens, tout les opposait, et il y avait des butins en jeu, voire des terres, car certains nomades devaient être fatigués de traverser le désert, et sans doute qu’à l’occasion d’une razzia, et puisque le prophète lui même avait pratiqué en son temps  le pillage… »

C » Oh ! Professeur ! La fatwa attention, paraît même qu’ils ont remis au goût du jour la décapitation ! » 

Sz : » ouioui, mais je ne fais que relayer des propos existants, il faut lire Marçais « la berbérie musulmane au moyen-âge », Ibn Khaldoun « le livre des exemple » et vous verrez, je n’invente rien du tout.

Bon finalement le califat Fatimide d’Egypte agacé par les bagarres locales des royaumes rivaux, a envoyé une tribu pénible et pillarde, 10 000 des Banu Hilal en 1050, sur les plaines de la Tripolitaine et de la Tunisie actuelle pour calmer tout le monde.

Effectivement, ces tribus pillardes venues du Hedjaz, ont ravagé tout sur leur passage, et se sont très bien mélangées aux berbères nomades qui vivaient un peu comme eux. Puis, elles ont fait des incursions ensemble, parlaient la même langue, et certaines se sont sédentarisées dans les villes et dans la basse montagne.

C : « Et donc l’Unité berbère ? Ça n’a pas marché non plus contre les Hilaliens ? »

Sz : « Les berbères n’ont jamais fait « qu’Un » les berbères c’est une mosaïque de peuples qui ne vivent pas pareil du tout, selon qu’ils sont à la mer à la montagne ou dans le désert, leurs langues se ressemblent très fortement, mais voyez, dans toute l’histoire de l’humanité, les gens préfèrent voir leurs différences que leurs ressemblances. »

C : « Bon mais alors ensuite, c’était le défilé, les Ottomans trois siècles les Français un siècle…comment la haine s’est focalisée sur les arabes alors que les français n’ont pas fait dans la dentelle non plus ? »

Sz : « Je pense que cette haine de l’arabe, vient de la très récente imposition de « l’arabo-musulman » par les indépendances du panarabisme et gouvernements militaires. (là, il faut lire « l’arabe du futur » de Riad Sattouf).

Le FLN a imposé en Algérie dès le départ (1962/77 surtout) une religion d’état l’islam, ce qui a plutôt bien marché puisque la majorité de la population était déjà musulmane, et une langue d’état l’arabe, qui a été malheureusement très mal enseignée, par des professeurs brutaux importés d’Égypte et de Syrie.

Jusque là les envahisseurs composaient avec les différences, l’important c’était de s’enrichir et les notables locaux étaient toujours bien respectés. Et puis là, à l’Indépendance, c’était des locaux berbères arabisés de longue date, qui avaient le pouvoir.

En oubliant de reconnaître les différentes composantes linguistiques et cultu(r)elles du pays, les arabisants au pouvoir ont oublié que pour régner en paix, il faut pouvoir s’appuyer sur les différents peuples surtout s’ils sont nobles et respectées par la plèbe.

Les arabes du Moyen-âge avaient respecté et intégré -souvent- les autres cultures, même les juifs les chrétiens, les peuples et leurs langues. »

C : « ah merci Professeur, nous voilà bien éclairés sur la question, je vais à l’avenir pouvoir proposer votre prose aux berbères énervés qui ignorent cette partie de l’histoire.

Et sinon la question du jour, j’ai appris que Baragouin venait du breton, bretons, qui, pendant la guerre 14 demandaient du bar et du gouin’ du vin et du pain.

Alors Charabia, ne viendrait-il pas de l’arabe charab, vin ?

Sz : « ah possible, mais le vin n’est-il pas proscrit chez les musulmans ? … ah peut être les coptes utilisent-ils le vin à des fins religieuses…je réfléchirai à la question. »

Carte expansion musulmane vers 750

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

0.05

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Je pense, donc je ferme ma gueule

 

À l’occasion du procès des meurtriers de Charlie, je m’intéresse aux comptes rendus quotidiens très bien faits (allez-y) par Yannick Haenel et François Boucq qui dessine, et je vois un article dans Charlie « les charognards du 7 janvier ».

https://charliehebdo.fr/2020/09/societe/les-charognards-du-7-janvier-2015/

avec un avis remarquablement étonnant de Virginie Despentes, qui d’habitude, réfléchit mieux que ça. Réfléchit tout court.

Pour égayer cet article, nous nous appuierons sur deux grands penseurs que sont Gustave Parking et Descartes.

1) « Mieux vaut fermer sa gueule et passer pour un con, que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet » (Gustave Parking)

Dans son brillant commentaire sur les tueries à la rédaction de Charlie, j’ai sorti quelques phrases clés, comme,
« ces mecs ont préféré mourir debout que de vivre à genoux »

Ces mecs, les frères Kouachi sont des victimes ? Victimes du système peut-être, de l’abandon de la société, de leur propre famille, ce qui peut nous aider
à « comprendre » leur parcours de vie pourrie, mais ne perdons pas de vue cependant, que c’est ce genre
de gars qui terrorise ses camarades à l’école, en groupe de petites frappes, bien rodées à tabasser les pédés, les intellos, à piétiner les châteaux de sables.
Tu crois qu’ils vivaient à genoux ? Non, ils ont passé leur vie à traquer les coups foireux, à vouloir posséder
de l’argent par tous les moyens, et pour finir à répondre comme des petits soldats à une injonction divine supposée.  
…c’est ce genre de mec, debout donc, qui emmène Ilan Halimi dans les caves.

« je vais gêner votre semaine de shopping solde ou de partie de golf »

Ici on n’est pas au Medef, on est à Charlie, c’est Monsieur Cabu, Monsieur Bernard Maris,
qui croit que c’est des gens qui pensent au golf et aux fringues ? Ok y’avait Val avant peut être qu’il avait tourné golf…

« J’ai bien aimé qu’ils fassent lever les victimes et qu’ils fassent décliner leur identité »

On a l’impression d’une classe de cinquième en train de parler d’un film de Tarantino. Là je pense très fort aux familles des victimes, et je me dis qu’il faut avoir une sacrée force de caractère
pour ignorer cette phrase, et ne pas avoir envie de venir lui faire tester l’expérience du flingot pour voir si elle
se sent mieux vivre, c’est comment l’adrénaline, et si elle a toujours ce respect mystique pour le con qui tient le flingue.
Et en conclusion

« j’ai plané dans un amour de tous, un rayon puissant »

voilà ce qui fait jouir Madame Despentes, deux salopards avec des flingues en train de buter
des gens qu’ils ne connaissent pas. Peut etre que l’armée lui aurait mieux convenu plutôt que la littérature.
Ah c’est sûr, ils sont moins dans l’action.
On peut espérer que ce ramassis de bêtises, c’est par goût de la provocation, ou par maladroite opposition
à « je suis Charlie » qui nous a tous bien agacé, ou par opportunisme puisque la sortie de cet éminent article
est datée du même jour que la sortie du premier Vernon Subutex. (qui est une vague réadaptation de ses
autres bouquins toujours dans l’univers féerique peu crédible lissé punk sage bobo propre mais là on a pas le temps*).

*Oui pasque moi les punks que je connais, ils ont des chiens ils puent, ils sont pas très éduqués,
ils sont moches sales et méchants. C’est des punks quoi.

2)Je pense donc je suis (Descartes -un autre intelligent-)

Revenons à ces gens, les accusés, les kouachis, qui sont morts tant pis, et les autres sur le banc des
accusés de Charlie, qui ont apporté le pain, fait la soupe, donné des tickets de métro et des corans salafalsifiés.

Et qui nous ont été décrits dans les premiers comptes rendus du procès par Haenel comme des gens vides, inexpressifs, incapables d’explication ni d’empathie, ni de doute, ni de rien. Des regards transparents, une
absence totale de pensée, une expression réduite à des « je suis innocent », « c’est mon frère qui… » ou
au top de la justification, « j’aime l’argent ».

Les victimes attendent toutes une possibilité d’échange, d’explication, de communication.

Ils sont enfin quelqu’un parce qu’ils ont les flingues, parce qu’ils sont du côté du manche,
parce qu’ils sont le plus fort, dit Despentes.
Mais pour exister il faut pouvoir douter, remettre en question, interagir ? Et là, la réponse d’un des accusés à « pourquoi ? » c’est « j’aime l’argent *»

Ils ne pensent pas et ne sont rien.

 

(*Walou aussi, « j’aime l’argent » dommage je retrouve pas le son)

Camouflé dans ma tour d’ivoire
Je ne peux m’empêcher
De compter les billets
La monnaie entassée

Je kiffe mon cash
Mais cache les taches
De sang de gens que j’ai dû écraser pour arriver au sommet

Protégé des regards
Des jaloux, des trimards
Je fais ma richesse en racontant leurs déboires
Je fais mon beurre en usurpant leurs malheurs
Mais pas question de partager
Le fruit de mon labeur

J’aime l’argent (x4)

Des lingots à gogo
Des milliards de dollars
De l’argent partout où je pose le regard

Je me fous de la morale
Maintenant je suis riche
Je suis là pour gagner
Et peu importe si je triche

Une faim de loup justifie les moyens
Je suis un loup pour l’homme, les crocs me vont si bien
Écraser mon entourage ne me fait pas du tout peur
Mais que personne ne touche au fruit de mon labeur

J’aime l’argent
Vraiment passionnément
J’aime l’argent
Que je soutire aux gens
J’aime l’argent
Par dessus tout vraiment
J’aime l’argent

Merci à tous ceux qui soulagent mes envies
Un grand merci aussi à la scientologie
Aux enfants du tiers-monde qui vont mourir pour moi
Je suis devenu un prince et l’argent est mon roi

(c’est bien hein ? c’est Niko quand il a 23 ans)

 
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

on dit vraiment n’importe quoi

Face book, d’où j’aimerais bien partir tellement c’est con, mais tous mes amis FB me disent « ah oué mais on sera sans contact », alors bon j’attends encore un peu, FB, me donne encore l’occasion de m’énerver.
C’est-à-dire que les débats-trois lignes, ont tendance à crisper les avis et à faciliter l’insulte.
Coopération des luttes, un outil bien pratique né de nuit debout, et qui permet de se tenir au courant de certaines manifs, avec souvent des avis bien inspirés, parle sur FB de Marc Guillaume, nouveau préfet d’ile de France, plusieurs fois remarqué pour ses bonnes blagues sexistes et ses comportements moyenâgeux envers les femmes.

Alors je regarde les commentaires, (le truc qu’il faut éviter de faire sur FB si tu ne veux pas t’énerver), et je tombe sur « faut se débarrasser des mâles blancs».
Ce à quoi je réponds « et des mâles arabes et noirs aussi, c’est pas mal non plus chez les autres ».
Non, parce que pendant le confinement, on peut toujours faire du politiquement correct, n’empêche que les bonnes femmes qui s‘en prenaient plein la gueule (ça s’appelle violences faites aux femmes), c’était plutôt dans les quartiers… (bon, c’est vrai que j’aurais dû mettre racisé pour être dans l’air du temps).
Réponse de coopération des luttes « c’est raciste ce que tu dis… / et pourquoi tu mêles la couleur à ça ? ».
Bon ben voilà, je suis toute énervée. J’ai juste mis « c’est pas moi qui parle de couleur, « blanc » …Et je fais un article entier parce qu’en trois lignes…

Ce concept de « mâle blanc » m’agace, d’abord mâle femelle c’est pour les animaux, il semble que pour définir le genre humain, on a mieux dans notre vocabulaire –dans toutes les langues-
Blanc, le haut de la pyramide ce serait le blanc. Y’a pas de tortionnaires noirs arabes jaunes rouge vert ? (j’ai des wagons d’exemples parmi les dictateurs et les hommes d’affaire à travers le monde)…
Alors c’est quoi Strauss Kahn, il est juif, du coup, d’ascendance ashkénaze c’est blanc ? mais si t’es séfarade, t’es « mâle arabe» ? ou faut préciser juif arabe / juif allemand / juif polonais / juif américain d’ascendance ashkénaze…

On ira demander au clodo blanc, s’il se sent bien supérieur au clodo noir.
Car en conclusion, pour reprendre les propos d’un petit mâle blanc en devenir, que je connais très bien, et qui se demande pourquoi il est catégorisé de la sorte, « noir ou blanc si tu dors dans la rue personne ne gagne ».
Sûr.

La bêtise et la méchanceté sont universelles, la preuve, y compris des « femelles de tous les pays» : Rachida Dati, Fadela Amara, Sibeth Ndiaye, Roselyne Bachelot, heureusement qu’on a(vait) des –feu- Elisabeth Badinter (ah oui « mais elle était juive non, du coup c’est pas pareil ») ??? et des Christiane Taubira, ça nous fait encore croire en l’humain.

La violence n’est pas le fait d’une seule sorte d’humain, c’est malheureusement ce qu’on partage le mieux.

.

L’email a bien été copié
Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

violence partout justice nulle part

Que des flics soient racistes et cons, ça on a toujours vu.
Qu’ils soient violents, ça fait visiblement partie de la mission.
Réprimer, ça se fait pas avec des fleurs.
Qu’une minorité essaie de faire le boulot correctement, c’est bien possible, une majorité se syndique à Alliance, mais y’en a quelques autres à la CGT…
Que ce soit un boulot ingrat et inintéressant, mal payé pas bien formé, c’est certain.

Que des gens soient victimes de violences policières, ça c’est sûr, entre les éborgnés et les mains arrachées, on compte plus… et que dans les quartiers ce soit exacerbé, ça fait pas un pli, y’a qu’à voir dans le bon film « les misérables ». (Fiction-réalité ?). On peut également remonter à « la haine »,  parce que ça dure depuis un moment. La différence dans le haine, c’est blackblancbeur à l’époque.
Et que tout ça prenne un tour raciste, oui, on ne peut pas le nier.

Enfin raciste de tous, hein, parce que le gamin rom de 14 ans qui a la tête d’Elephantman après que des flics soient tombés dessus (littéralement disent-ils, oui oui) on l’a un peu oublié. J’ai pas vu son nom scandé des masses…d’ailleurs qui se rappelle de son nom ?
Normal, le rom c’est ce qu’il y a de plus bas dans l’échelle raciste. Tout le monde le déteste, l’arabe, le noir, le blanc, le chinois… (ah oui « racisés » faut dire) Lui il a pas d’amis, c’est un voleur de toute façon.
J’ai vu le terme négrophobe utilisé à l’occasion des manifs anti violences policières…Là je m’interroge, on peut être négrophobe, mais surkiffer les zarabes les juifs et le reste de la cantine ? Non, quand on est raciste on est raciste de tout sauf de soi. (Et je vais me faire des ennemis, tant pis, même si on est »racisé »(politikorrekt) ça n’empêche pas la connerie, le racisme, ni l’homophobie, car bonne chance dans les quartiers, les homos !)

Et il va falloir inventer sinophobe alors, parce que mes amis chinois ont bien morflé au début du covid. On leur a dit des tas de saloperies « roh les chinois ça mange n’importe quoi !  » en les accusant d’être responsables de la pandémie… Certains tabacs chinois fermaient plus tôt pour éviter les embrouilles. 

Que des sales cons CRS arrêtent une infirmière à cinq sur la dame de 40 kilos, c’est dégueulasse. Que cette même infirmière leur ait jeté des pavés et fait des doigts, c’est pas très malin.
Que dans la même manif des gens « blacks blocks » se mettent à 15 pour mettre des coups de pompe dans la figure d’un flic par terre, provoquant une fracture du crâne et une dent en moins, c’est carrément con et méchant. Et si c’était un flic CGT ? eh ben maintenant, il risque bien de pencher pour Alliance.
Non, normalement, les blacks blocks ne se comportent pas comme des fachos, ils brûlent les banques et les assurances et les représentations de l’état nation, mais ils se mettent pas à 15 pour casser du flic. Ils réfléchissent mieux que ça.

Heureusement que le théâtre du soleil était là pour élever le débat.

la justice mal en point theâtre du soleil

Que des arabes fracassent un jeune tchétchène à 15 dessus, provoquant des représailles jamais vues en France, c’est encore le fruit du communautarisme et du racisme. Faut dire que les tchétchènes ils sont aguerris, y’a du vécu à la russe, ça a du les calmer les autres… Une guerre du feu dans ??? Dijon gros comme un arrondissement de paris… c’est où ce bled ? 

On vit dans le « monde d’après » qui lâche toutes les retenues du confinement, toute la rage accumulée de la surveillance de la frustration et de l’interdiction. Et après 13 ans de communautarisme et d’entre-soi encouragé pour tenir les gens tranquilles.

Mais ce serait bien de ne pas perdre de vue que c’est avant tout une question de classe sociale, on est tous dans la même galère, l’ennemi c’est pas notre  voisin de palier juif arabe ou thai*, c’est celui qui n’aura jamais besoin de se lever chaque matin pour survivre dans un monde de merde.

(*c’est mon cas, tous sur le même palier)

L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
L’email a bien été copié
Publié dans ah vive la France | 1 commentaire

Amateurs !

Non mais depuis le début c’est n’importe quoi.

On a regardé les chinois en rigolant puis en critiquant leur façon autoritaire,  puis ils sont presque sortis d’affaire et on a rien vu venir.

C’est peut-être à ce moment là qu’on aurait pu se préparer un peu au cas où, au lieu de faire gloup quand c’est arrivé en Italie à deux pas de chez nous. Et de tout précipiter sans rien savoir.

En février on en était encore à rigoler tout va bien, puis on se demande pourquoi on peut voter mais plus boire un coup,  puis panique c’est le confinement,  les morts sont trop nombreux,  on réalise qu’on a rien du tout pour faire face.

Ni hôpitaux,  ni matériel,  ni masques,  ni test de dépistage,  rien de rien.

Alors pour faire diversion,  on dit 7 fois que c’est la guerre, on flique à tout va, on amende n’importe quoi sans aucune réflexion,  un jogger par ci, un surfer tout seul par là,  des gens qui dorment ensemble mais qui ne peuvent pas être à deux en voiture,  des gens qui ont fait une rature sur son foutu papier.

Comme ça, ça occupe les esprits,  on fait pas la guerre, (la vraie) y’en a même qui se sont découvert une âme de collabo.

Et au lieu de nous expliquer clairement (si on prend exemple sur la Chine)  qu’on en a tous pour 3 mois, on nous prend pour des cons et on nous déconfine pour aller bosser, on parle de remettre les enfants à l’école.

Tout ça toujours sans matériel.

Cousez vos masques, (car finalement oui non c’est indispensable)…

Les tests ? Ben comme on en a pas,  c’est pas forcément utile alors.

Mais ??? Donc, si un testé négatif rencontre un non testé positif,  on recommence alors ? « Oui mais les zenfants n’ont pas de charge virale…  » eh ben jusqu’à preuve du contraire.

Oui/non/oui tu sais comme la chloroquine

Le mec était « fou… ah euh oui bon finalement ça marche alors bon oui » un rendez-vous à l’élysée et hop c’est bien en fait.

Faudrait savoir.

On navigue à vue et au hasard de « ah on va recevoir des masques  » (inutiles y’a un mois) hop obligatoires !

En tout cas,  on est pas sortis de cette merde avec des amateurs pareil.

Bonne chance à tous !

Et comme on ne peut pas compter sur eux, et maintenant qu’on a fabriqué nos masques,  on va essayer de bidouiller des test.

 

 

Publié dans ah vive la France, Non | Laisser un commentaire

Au boulot les feignasses !

Je fais partie des assistés sociaux privilégiés qui touchent l’allocation handicapé 860 euros, plus l’allocation solidarité spécifique 455 euros, (dernier rogaton de chômage en fin de droits), plus la majoration pour la vie autonome 104,77 euros.

Pour un scandaleux total de 1419 euros, bien plus que mes potes smicards qui bossent vraiment pour 1100 euros par mois.

Le homard n’a plus de secrets pour moi !

Voilà que je me suis dit début janvier, que j’allais aider mon copain qui est gérant de bistrot en le dépannant sur les ouvertures matinales et en faisant un peu d’administratif chiant, genre compta, papiers, gérer la préfecture, le bruit, hadopi et toute cette sympathique administration inutile.

Je me suis proposé de me déclarer pour un 25 heures par mois, et pour un complément de 244 euros, ça met du beurre dans le homard.

Bien mal m’en a pris, la Caf m’a immédiatement sauté dessus en me traitant de resquilleuse et a fait disparaître la majoration pour la vie autonome, et pôle emploi vient de m’envoyer un avertissement, « à partir de fin mars, votre ASS sera revue à la baisse ». (de combien, on ne sait pas encore).

Moralité, il vaut mieux travailler au noir. Et me payer en cash, là effectivement, je travaillerai plus pour gagner plus.

Au lieu de vouloir honnêtement contribuer à une caisse chômage fantôme, une caisse de santé en fin de vie, et à une caisse retraite moribonde, je pourrais profiter de mon emploi même pas fictif contrairement à son salaire,

Sidonie.

Publié dans ah bé moi je suis pas d'accord, hein, ah vive la France | Laisser un commentaire

Manif du 26 janvier

…et photos des autres manifs (vu qu’on est allés à toutes, ça se répète…)

Alors ils l’ont votée cette loi non-retraite… hier en conseil des non ministres… dans un non-gouvernement… En revanche, cette manif c’était la plus grande de toutes je crois. Et la plus calme, ils ont arrêté de mutiler des gens et de les tabasser comme des salauds.

Voici des photos des manifs précédentes place d’italie, gilets jaunes gare de lyon avant la baston, et hier pour terminer. On y retourne quand ?

attaque de nounours aux gobelins

référence aux révolutions arabes

malin le gars c’est de la mousse c’est pas lourd

macron nous fait la guerre mais on reste déter !!!

oui la tête haute !!!


 

Los indios toujours là !!!

 

Los indios

 

 

 

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

manif du 5, grève et remanif mardi…

oups

donc on est allés à jacques bonsergent, autour de la gare de l’est c’est la misèèèèère, y’a un monde de dingue.

au début de la rue du château d’eau… vu qu’il se passe rien, on va prendre un vin pas chaud dans un café pourri, et juste en face des énervés renversent une baraque de chantier, et tentent de la brûler…

c’est bien vrai !

mais avant alors qu’on a contourné le blocage des CRS en bas de magenta, après 1h30 d’attente, sur la place y’a eu de l’ambiance…ouéééééé bravo les petits gars !

ah ben oui la ligne 4 ne marche pas

Vu que le gouvernement veut vraiment nous faire bosser jusqu’à la mort, on descend dans la rue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors ça a dû tourner en boucle sur bfm la cahute de chantier qui brûle…

Du coup, on est content de voir les pompiers en grève qui dorment sur la place depuis trois jours.

 

 

 

voilà c’est quand on est repassés le soir à côté de la cahute renversée…

On a fini par partir à 16h30 de répu, apparemment c’est les pompiers qui sont rentrés dans le lard  des CRS et qui ont débloqué Magenta. Bravo !

…et comme il faisait froid et qu’on a été canalisé par les CRS à Voltaire, on était à Nation à 17h 15… ensuite on a vu les flics bloquer le tour de la place de la Nation, les voltigeurs arriver, bon c’était l’heure de se retrouver au troquet le 96 (bd de charonne). Ah ! ça fait plaisir !

 

MARDI 10 DÉCEMBRE

Mais comme on est toujours pas contents, on y retourne le mardi d’après… le parcours est chiant, invalides denfert… on commence par remonter la manif…

rues vides

métro St Jacques, fermé…

 

 

 

 

 

On remonte jusque Montparnasse, ah ça commence un peu…

 

On commence par voir tout un tas de flics partout…

 

 

 

 

Et enfin las copains… blacks blocks, étudiants d’abord en masse… on en voit pas la fin.

ouh là y’a du monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

arrivée à Denfert !

et naturellement, toujours pas de métro… c’est pour ça qu’on y est !

Et voilà on a fini la manif on s’est fait coincer à Denfert (encercler quoi) et on a du marcher presque jusqu’Alésia pour rentrer un grand tour… à mardi prochain !

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Les manifs du mois (concentré)

Dans les dernières manifs marrantes, on est allées à la gigantesque manif nationale des infirmières et autres blouses blanches… énoooorme ! et très tranquilles y’avait aucun flic voilà pourquoi…
Voici quelques photos…

on se prépare à Montparnasse

Mr Pancarte est là aussi

 

On passe à côté de ce splendide hotel, le Lutècia… et une copine de manif nous explique que c’était le QG des nazis pendant l’occupation.

 

et à la fin aux invalides lâcher de ballons blancs…

 

 

 

 

changez votre politique de merde (avec illustration)

 

 

 

 

Place Clichy gazée et vide

Et quelques jours après c’était l’anniversaire de gilets jaunes. Sauf que comme ils avaient flippé au gouvernement, tout était interdit. Il y’avait un petit groupe place Clichy à midi, qui s’est fait gazer d’entrée… et qui devait se retrouver avec d’autres à gare du nord et descendre à république et bastille…

 

Pendant ce temps un groupe s’est fait encercler toute la journée sur la place d’Italie et ne pouvait pas bouger. Du coup ils ont cassé des abribus et des banques et essayé d’investir le centre commercial Italie 2, histoire de se servir avant Noël… mais la garde républicaine les a encerclés et lacrymotés (?) toute la journée.

Du coup on a galopé toute la journée après un hypothétique rassemblement, mais c’était toujours trop tard… quelques traces de casse ici et là rien de bien méchant… une barricade Bd Vincent Auriol…

Bon ben à force je suis fatiguée. Et je crois que je passe mon tour pour la manif des femmes victimes de violence. De toute façons le sujet m’énerve. On en recause plus tard ?

c’est l’Automne… une petite manif ?

 

et surtout une place jonchée de bouts de grenades lacrymogènes. (5 au mètre carré)

ah ben on arrive après la guerre

Y’a plus que moi ! (et virginie qui prend la photo)

Publié dans journaux choddar | Laisser un commentaire

Longomaï

Anne a envie d’aller voir Longomai, une communauté qui existe depuis 70 vers Forcalquier (Alpes de haute Provence) comment ça marche.

Et comme c’est pas loin de chez mes parents, je l’accompagne volontiers.
Au début j’ai des réticences, du genre, c’était un peu une secte pleine de babas à l’époque, non ? y’avait pas une sorte de maître à penser, et des choses interdites ?

… Anne a loué une sorte de gîte maison dans un hameau « les magnans » que les longos ont retapé alors que ce n’était plus qu’une ruine.

Quand on arrive, c’est très joli, un mini village de pierres avec des terrasses ombragées, la nôtre par une glycine géante. Et ça tombe bien car il fait bien chaud.

la maisonnette

Un gars à la quarantaine nous accueille et explique des tas de trucs de Longomaï à Anne. Il pourra nous y emmener le lendemain pour voir et poser des questions. Il nous invite à un concert de lui même à Forcalquier demain, ça a l’air cool tout ça.

la vue depuis la terrasse

 

 

On s’est installées et comme on cherchait une cascade indiquée pour se baigner, on est montées par erreur à Lurs un bled perché sur des pierres, plein d’escaliers et de pentes.

Lurs village perché

Vue sur la vallée de la Durance depuis Lurs

 

On a fini par trouver la fameuse cascade en redescendant mais on était en tongs et c’était un peu raide et plein de cailloux.

 

 

Mais sauvés ! Il y a un plan d’eau à Oraison, on va pouvoir se baigner demain !

 

 

 

 

Le lundi c’est la visite à Longomaï voir dessin :

On arrive par le pigeonnier une tour déjà présente dès le début. Des suisses allemands des allemands du sud et des autrichiens de l’ouest sont venus s’installer dans le coin dans les années 70.
Ils voulaient vivre en comunauté, tout partager, même les enfants, et vivre de leur poduction de légumes, poulet , laine, etc…

Depuis les années 80, il ya même un atelier mécanique, des métiers à tisser, une radio « radio Zinzine », une instit à la retraite qui fait l’école…

Mais d’après Remy ( le gars de l’accueil qui nous fait la visite ), c’était pas si simple… les enfants préféreraient avoir un parent référent, l’éducation nationale préférerait que les gosses aillent à l’école, les gens préféreraient se débrouiller sans le chef du village, un certain Rémi, vaguement gourou, qui les aurait entraîné là dedans au début.

Voici un (beau) plan de la communauté

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, c’est plus ouvert, on peut participer sans habiter dans la grande maison, on peut habiter une maison à soi dans Longomaï ou en dehors, on peut faire son truc, le tout est de participer régulièrement 5 heures par jour maxi, comme on veut, à un truc, faire du jardin, des poulets, de la cuisine, du ménage, de la mécanique, de la vente sur les marchés, de la musique ou de la radio sans contrainte horaire, en autogestion.

Et ce n’est pas possible d’intégrer la communauté si on fout rien, il ya une réunion hebdomadaire, et on peut te demander gentiment d’aller faire autre chose ailleurs.

Pour les finances, on vit gratos sur la communauté, une cantine te garantit deux repas par jour, la maison, si t’as besoin de quelque chose tu mets un petit papier dans un classeur dans la salle de réunion, et c’est discuté en réunion.
J’imagine que c’est plus facile de se faire payer des ampoules qu’une voiture.

Beaucoup de gens vivent de leur propre richesse héritée, (la majorité, c’est pas des clodos) et reçoit 70 euros par mois pour aller boire un coup ou aller au cinéma. Voilà pourquoi ils refusent le RSA.

Des donateurs suisses font des dons réguliers… Remy dit qu’il y a besoin de 40 000 euros par mois pour les 80 personnes qui y vivent. (Bon, pour le côté hors système, on repassera, ces sont de riches donateurs exemptés d’impôts s’ils donnent des sous à Longomaï reconnue d’utilité publique.)

L’école est devenue l’école publique pour tous, ce qui a du sauver de nombreux petits Longomaïs des griffes de cet horrible nazi, les écoles Steiner. (enfin c’est criticable à cause d’une pensée de classement d’intelligence en fonction des races… et excluante…)
https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Steiner-Waldorf

(je préfère perso l’école Steinhof, non c’est une blague… Steinhof c’est les baraques à frites de l’est de la France…pardon, ok je sors…)

Résumons , aujourd’hui tu peux avoir une grande liberté en travaillant 5 heures maxi par jour avec Longomaï, et en t’impliquant aux réunions et à la cantine, tu peux avoir de la bouffe gratuite, des voitures partagées, des maisons si tu contribues à les retaper, et faire des émissions marrantes dans une radio Zinzine.

C’est quand même pas mal.
Mais faut avoir envie de vivre avec 80 gens pas forcément marrants…

Sinon y’a pas beaucoup d’oiseaux mais un chat sympa et des mantes religieuses.

Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire

ah vive l’Europe

Ces abrutis de gauche n’ont pas voulu faire liste commune. Pas moins de trente listes en tout… il va falloir qu’on leur explique à quoi ça sert l’Europe. Que par exemple, on prend des décisions globales et que pour lutter contre l’ultra-libéralisme et le nationalisme, le protectionnisme et les fachos, ils auraient pu défendre un programme commun, social, écologique, d’accueil des migrants européen, etc…
Une liste contre l’ubérisation et la casse du travail, pour un revenu minimum européen et des salaires ajustés, bref des idées de gauche qui me semblent communes à tous ces partis : NPA, LO, PC, FI, Hamon, les gilets jaunes et Lalanne (qui a arrêté de chanter), les verts, les pro animaux, les pirates (quelqu’un sait de quoi ils parlent ?), voire Glucksman, ah non c’est le parti socialiste (pourris salauds).
Un programme en dix points (genre le black panther party en ses temps), ils auraient pu réfléchir bien en amont, et penser que c’est urgent de bloquer les idées réfractaires cathos polonaises autrichiennes et tchèques (dire que ce sont des magyars d’où vient Attila et qu’ils protègent leurs frontières !) italiennes de Salvini* -le nouveau Alain Delon…et contre tous les fascismes montant un peu partout.
On ne joue plus à chipoter, on tente de faire bloc (black bloc même), on pourrait inventer une autre Europe sympa basée sur autre chose que l’argent qu’on a pas, avec l’Espagne, le Portugal, ce qui reste de gauche en Italie en Grèce et ailleurs.
On n’est plus à l’heure des divisions, l’Union fait la force il parait !

  • Salvini parle de lui même à la troisième personne « … grâce à ce Monsieur qui a bloqué les frontières ! » (il s’agit de lui même… Libé 28/05/2019
Publié dans ah vive la France | Laisser un commentaire