Flic, un métier de rageux (mais d’avenir)

Je reçois le 15 mars, dans ma boîte à lettres, une amende amusante concernant la « non apposition de mon papier vert d’assurance sur le pare-brise de la bagnole ». Elle a été constatée le 11 mars 2015 à 15h15. 

Ah oui c’est vrai, le papier d’assurance je l’ai dans mon sac et je dois le poser mais j’y pense pas. Hop 35 euros, c’est rageant, mais oui hein faut être beau joueur, j’avais qu’à y penser. Allez on paye.

Sauf que je re-reçois la même deux jours plus tard (le 17 donc) qui a été constatée le 13 mars quand je n’avais pas encore eu connaissance de la première puisque maintenant y’a plus de papier volant sur la voiture…

Donc conclusion hâtive mais qui reste polie : les agent(e)s de la circulation sont de grosses dindes qui s’ennuient sous la pluie et qui repèrent rageusement les bagnoles garées sur les livraisons -qui ne servent pas en après midi-, et celles qui n’ont pas leur assurance… à défaut de verbaliser les vrais connards qui roulent à 80 en zone 30 et qui font chier toute la rue de Tolbiac en se mettant en double file dans la voie de bus.

C’est moins risqué de mettre une amende dans le feutré quand y’a pas le conducteur, que d’avoir une prise de tête avec le branleur local ou de se faire latter par un lascar pas arrangeant.

 

Cet article a été publié dans ah vive la France. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s