suite et fin de Bataclan avec EODM à l’Olympia !

Eagles of death metal is back !

eodm 101

Moi je voulais la fin de mon concert, pour 30 euros la dernière fois c’était un peu court !

Alors me voilà au concert avec Philippe C. Ah ben après on a rejoint Philippe C n°2, c’est malin ils s’appellent tous les deux Philippe C.

Donc c’est grâce à Philippe Cn°1 que j’ai pu y aller (vu le cafouillage des « change-ta-place-en-deux-jours si t’es au courant par bonheur…) car, comme moi ses potes n’avaient pas trop envie de revenir ni les miens non plus, et du coup Philippe qui est « aware » avait bien changé ses places lui, et en avait une en plus pour moi YEAH… On a quand même convaincu Philippe C n°2 qui s’était retrouvé à l’hosto avec mon pote Damien, de venir quand même, du coup c’était vraiment cool de se retrouver.

Le concert commence -comme au Bataclan- avec White Miles ouais ! ça aurait plu à Fred. Alors, la guitariste s’est rasé la tête pour l’occase et a l’air un peu moins énergique qu’au Bataclan, elle a dû perdre un peu d’énergie en courant… Mais c’est toujours bien rigolo.

eodm 036

C’était un vrai concert et pas une cérémonie à la con.

I love you so motherfuckers, you have no idea !!!  Nous dit Jesse, un peu ému, c’est son truc l’émotion, il pleure souvent.

Mais ce gars fait bien le show, c’est très sympa, il cause un peu mais pas trop, fait du rock, c’est ce qu’on veut, et ne parle pas de politique (heureusement) et souvent c’est plutôt marrant !

eodm 067

Ils ont à peine commencé qu’un grand gars m’a pris par les épaules en guise de bouclier et m’a poussé tout devant, super, j’ai presque retrouvé ma place du Bataclan. Merci Monsieur !

C’était donc un vrai concert !

Le concert a commencé avec la chanson de Dutronc  « Paris s’éveille », et Josh Homme-Baby Duck est arrivé. J’ai presque envie de dire sur son cheval blanc, ou comme Zorro, car si le concert est resté « juste du rock !» je crois qu’on lui doit entièrement. Deux batteries donc.

eodm 047

Ils ont joué plein de trucs (vieux, nouveaux) évidemment le fameux « I want you so hard I want you so good » et « don’t speak » « complexity », « you know who I am » bref des tubes et des moins tubes, sauf le fameux « Save a prayer » qui avait sonné le glas du Bataclan… ah si si on me dit que si si, J’ai effacé.

eodm 073

Billy et sa flying V

 

eodm 099

eodm 065

deux batteries floues (ça a bougé au mauvais moment)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y’avait des banderoles  à l’effigie de Jesse Hugues qui dit « I only want you »  comme le recrutement des GI ricains, mais c’est pour rire hein ? On a juste fait une minute de silence (pas exactement respectée) au début du concert.

 

eodm 112

I only want you (what for?)

Jesse joue à la guitare Brown Sugar tout seul, avec le public qui braille le refrain (vu que le reste on sait pas le faire) et un bon moment, c’est cool je suis devant ça bouge gentiment (c’est pas non plus GBH du coup c’est tenable pour les vieux qu’on est, ah oui, la génération Bataclan de Libé c’est des quadras plutôt…).

Dans les conneries on a eu droit à la guitare aux couleurs de la France (!), et il a trimballé une écharpe bleu blanc rouge aussi, mais y’a pas eu de prière Merci Seigneur, et y’a bien des abrutis qui ont tenté une marseillaise à la fin mais ça a foiré, la musique de fin de concert les a fait taire. (et peut être leurs voisins qui leur ont tapé dessus j’espère).

Ah oui à l’entracte, y’avait Philippe Manœuvre qui en a eu marre des BBbrunes et des émissions à la téloche, fallait revenir au vrai rock hein Philippe? Et il a carrément fait comme la reine d’Angleterre, genre saluer depuis le balcon les gueux de la fosse, avec des crétins qui scandaient Philippe-Philippe !

Du coup ce matin, j’ai lu l’article EODM dans le dictionnaire du rock de Michka Assayas (merci nko ❤ ! un très bon bouquin) et je viens de percuter -enfin de lire- que la pochette Death by Sexy fait bien sûr ! référence à Sticky Fingesticky fingersrs !!! mais oui mais c’est bien sûr !

death by sexy

 

…c’était un chouette concert en tous cas, et à tous les teigneux qui ronchonnent que quand même Jesse est un enfoiré de la droite dure (ce qui est vrai) je ne pourrai que dire « ben lis donc le rock est-il-réac, tu vas te mettre au jazz après ça », malheureusement la rehab à l’américaine ça rend con, c’est pour ça qu’Amy Winehouse avait pas trop envie d’y aller. D’ailleurs vu tout ce qu’ils ont picolé, je crois bien qu’il a replongé l’ami Jesse, il va peut être lâcher les flingues ?

Voici cet excellent bouquin -encore- le-rock-est-il-reac-posture-et-imposture-du-rock-henry-chartier-190x300

En conclusion :

Moi j’aime toujours le rock, et je suis bien contente de vivre en France, qui nous a quand même bien pris en charge, on peut pas le nier : je suis bien contente que tous les soins soient pris en charge, (faut vraiment pas que la sécu disparaisse), et qu’il y ait un fonds de garantie pour les victimes. Parce que je suis pas certaine qu’un autre bled aurait fait pareil.

Moi aussi je deviens réac ?

eodm 028

amis rockers, l’avenir nous sourit !

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Non. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour suite et fin de Bataclan avec EODM à l’Olympia !

  1. THOMAS Madeleine dit :

    De la génération ex, bravo ! il faudra que je lise « ‘Le rock est-il réac » ; Madeleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s