Le 5 mai c’est la fête à Macron !

Hier soir je suis passée à la bourse du travail voir comment qu’on va s’organiser pour continuer le combat.

Bon la dernière fois que Lordon et Ruffin avaient fait un truc ici, j’ai pas pu rentrer, tellement y’avait du monde ça bloquait le bas du boulevard Magenta.

Alors ce coup là, je suis en avance (je suis chômeur assistée, j’ai le temps) et du coup j’ai pu m’asseoir avec ma copine de luttes invisibles.

C’est chouette ici un toit en verrière du parquet des bancs en rond autour d’une estrade.

Et comme vers 19 heures, même chose, y’a du monde dans la rue, Ruffin va leur expliquer et leur dire où c’est retransmis, et nous pour patienter on a droit à l’orchestre invisible, celui qui est de toutes les manifs.

du mouvement, du mouvement… du mouvement social !

Bon, ça chauffe bien la salle après quelques chansons, puis ça commence, Ruffin nous explique qu’on est là pour raccrocher les wagons à la loco, et faire un point de départ géant à un grand mouvement social ! Yeah !

et nous avons dans l’ordre, des étudiants de Tolbiac qui viennent nous expliquer qu’une vingtaine de facs sont bloquées en France, car si on le privatise et qu’on sélectionne les étudiants, on va faire comme en Angleterre : trier par le bas, et payer 8000 euros à l’année pour étudier.

étudiants de tolbiac

 

 

 

 

 

 

 

 

Une employée de Carrefour qui explique bien clairement la situation hyper précaire des employés qui ont des contrats de 20 à 30 heures maximum, pas un rond à la fin du mois. Et le nouveau gestionnaire de carrefour, c’est celui qui a transformé la Fnac en bazar géant, Bompard. Ce qui les a vraiment énervés à Carrefour, c’est le mini intérêt que les salariés avaient comme prime genre « moi aussi je suis actionnaire », et le Bompard, en plus de menacer des tas de postes, il leur rabaisse à la prime à 50 balles. Les syndicats se sont unis pour une fois, et la lutte commence à s’organiser !

dame de carrefour

ong pas contente

 

 

 

 

 

 

 

 

Une dame de Greenpeace, je crois, représente les ONG qui sont carrément exclues de tout, donc, par exemple, les engagements sur la dépollution, et la réduction des gaz-s à effet de serre, le gouvernement est revenu dessus, c’est comme si il s’était rien passé. Et bien sûr, les cars Macron contraires à la non pollution des trains.

Un jeune cheminot nous ré-explique ce que sont les (!) privilèges et les salaires de la sncf…il commence en nous disant « rappelez vous la grève de 95, bon moi je rentrais au CP à cette époque… » mais ça l’a pas découragé de devenir cheminot, ni la super grève, ni le statut quand même moins aisé que celui d’un ministre.

Des personnels dames employées à l’hosto en EHPAD et autres, nous expliquent qu’on peut gagner des luttes même quand on est très mal barrés,mais que c’est plus facile en étant unis.

APHP EHPAD pas contents non plus

 

Voici le postier en grève que Pénicaud a réussi à faire virer sec pour faute lourde sans indemnité. Lui aussi il est fâché, et nous rappelle que Pénicaud, pour une ministre du travail n’a jamais vraiment bossé, a un million de stock options chez Danone, et aurait fait 671 infractions au code du travail à travers ses supers métiers de redresseur de torts.

postier fâché

 

fanfare de fin

Discours de Lordon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Y’a un monsieur qui vient dire qu’il est taxi uber et qu’il s’est bien fait avoir, bon là j’ai envie de dire bien fait, il voulait manger la bonne sousoupe du capitalisme et gagner plein de fric sans payer de contrepartie mutualiste, il bosse 10 heurs par jour à 4 euros de l’heure. J’ai pas trop pitié, t’avais qu’à faire taxi bleu.

Après y’a eu le quart d’heure pas trop intéressat de moi aussi je veux parler dans le micro, bon c’est un peu chiant, je suis content d’être là, il faut de la démocratie, moi aussi je souffre au travail,… bon…A la fin Lordon a fait un beau discours, où il a dit que « la chimie du malheur général se convertit en rage, comme quoi la Chimie apporte de bonnes nouvelles, des fois !  »

Quel orateur ce Lordon !

La conclusion de ça, en musique, c’est

GREVE GENERALE ET MANIF NATIONALE,

à la fête à macron le 5 mai 2018.

 

PS : moi aussi j’en ai gros : mon boulot qui était directrice d’une asso de quartier, a disparu fautes de subventions, je me suis reconvertie en prof de français pour les étrangers, mais voilà que les assos d’éduc pop qui m’employaient avec des vrais contrats de 6 mois un an, ne te veulent plus que deux mois sans contrat, (encore faute de subventions) en statut d’auto-entrepreneur. Et en passant, t’as déjà appris une langue en deux mois 15 heures par semaine ?

L’arnaque totale, tu sors de tout : plus de sécu, plus de retraite, plus de chômage, t’as des dettes parce que par contre tu cotises en libéral que t’es, et tu fais plein de métiers, t’es à la fois prof, patron, comptable, secrétaire et cadre administrateur…

 

 

 

postier fâché

 

 

Cet article a été publié dans journaux choddar, Non. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s