Vendredi, plage

Ce matin il faisait chaud, on a pris le bus pour aller à Cosney Island et à Little Odessa, le quartier russe qui est vraiment pour le coup « ruski ». Les gens parlent russe et tous les magasins ont une enseigne en russe. Les rayons de la librairie sont en russe, deux traiteurs russes font du poisson séché fumé et frit, des salades étranges, des petits gâteaux délicieux qui nous ont fait notre pique nique du midi…  Les rares choses non-russes qu’on a vues sont le bluesman avec sa guitare, le jeune gars  (black) qui décontaminait et qui a bien voulu que je photographie son bleu de travail et le kebab turc.

D 5 028 D 5 031 D 5 036 D 5 039 D 5 043 D 5 048 D 5 050

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite je me suis baigné, quatre autres personnes étaient dans l »eau et nageaient parallèle à la plage, pas très loin.La mer remue beaucoup et fait des grosses vagues quand elle remonte. (La marée fait quelques mètres). Ce n’est que plus tard que j’ai vu les écriteaux…et le drapeau rouge….

D 5 068 D 5 092

 

 

 

 

 

C’est très joli, on voit une presqu’ile en face avec du sable blanc, et c’est calme pas d’enfants, pas de vieux (trop dangereux).

Avant de se baigner, les autochtones font une drôle de petite gymnastique avec leur bras : ils se remémorent le crawl et le papillon. Quand on a pique niqué on s’est fait pleins d’amis goëlands.

D 5 070

 

 

 

 

 

 

On ne peut pas fumer sur la plage, en russe cette fois.

D 5 094

 

.

 

 

 

 

Ensuite on a marché sur l’esplanade jusqu’au bout, on passe à côté des manèges (en travaux en ce moment…

D 5 109 D 5 116 D 5 113

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a même un terrain vague avec de l’herbe,

D 5 118 D 5 125 D 5 149 D 5 182 D 5 184 D 5 189

 

 

et un Pier bien décoré avec des céramiques qui représentent la richesse des commerçants de l’époque…

 

 

 

 

 

 

 

Mais comme il va faire nuit bientôt, on se dirige vers le métro qui est une vraie station avec des rampes d’accès pour les handicapés, des indications claires…

 

 

En passant devant  Nathan’s LE hot dog à ne pas manquer paraît-il. J’avais plus faim avec la bouffe russe de ce midi mais je reviendrai c’est pas loin.

Cet article a été publié dans New york. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s