Le 9 janvier 2015

On se fourvoie. On se goure.  Et on continue. On en remet une couche. On recommence.

Tragique merdique écœurant terrifiant nul con idiot ce carnage.

On ne verra plus jamais de dessins et de bonnes blagues de nos dessinateurs préférés à cause de 15 ans (ou plus) de conneries accumulées.

             Merah, Nemmouche et les frères Kouachi sont tous nés entre 80 à 88, ils avaient donc à peu près 15 / 20 ans dans les années 2000, quand on a accueilli à bras ouverts tous les abrutis du GIA et du FIS dont l’Algérie ne voulait plus trop. Nous, par contre on ne voulait pas des laïques algériens, mais tous les prédicateurs cinglés, on les a bien installés et on les a aidés à faire des mosquées. Moralité, une poignée de fous furieux a réussi à embrigader des faibles d’esprit sans cerveau, qui avaient malheureusement échappé à l’école, à l’éducation populaire déjà sous perfusion à l’époque, et au boulot qu’il n’y avait déjà plus. Le service militaire fini en 2003 ne leur a pas donné l’occasion de jouer avec des gros flingots, ça leur manquait. Et justement, les cinglés de l’Islam radical embrigadaient pour sauver l’Iraq… Et la Syrie aujourd’hui… Du coup, on est occupé avec Dieu et tout ça, faut faire chier les autres qui ne croient pas en Dieu, et quand on s’ennuie un peu, on va faire la vraie guerre. On a l’impression d’être dans Call of Duty, avec des valeureux défenseurs de la morale et de la liberté, on ne comprend rien, on mélange tout, on va au front… Après on revient un peu plus cinglé qu’avant (si on revient).

Ce n’est pas à l’école non plus qu’ils auraient pu intégrer le sens de « Liberté égalité fraternité ». Les valeurs de l’école républicaine si chères à la cohésion nationale… ça fonctionnait à peu près en 70 / 80 à l’école, on apprenait que tout le monde vaut la même chose, garçon ou fille, enfant d’immigré ou pas, à part, décalé genre « lunaire » ou pas, on devait respecter ça : égalité donc, et  pour la fraternité, quand les gens se battaient on essayait de les séparer et de les réconcilier, et on avait des vraies discussions, pas des ersatz de débats pourris comme à la télé où ne s’écoute pas. On avait aussi un peu la liberté de choisir ce qu’on veut devenir,  et la religion n’existait pas du tout à l’école, à part quelques potes qui revenaient de la communion avec une montre-calculette.

Puis dans les années 2000, j’ai mis mes enfants à l’école publique ZEP d’un quartier populaire porte de Montreuil. Alors là, les valeurs, ce n’était plus que des symboles théoriques matraqués en éducation civique…. Mais pour la pratique on repassera : Les filles d’un côté, les garçons de l’autre, (pas question de jouer à la poupée si t’es un gars, sinon hop le psy), les communautés bien rangées les unes à côté des autres (une kermesse où les africaines reprochent au DJ de passer de la musique arabe et inversement), et le retour en masse de la religion (je ne compte plus le nombre de fois où mes gosses se sont demandé si c’était vraiment malin d’être athée). Les repas sans porc, le poisson le vendredi à la cantine, le jour de l’aïd respecté… et les bagarres normalisées, « prouve que t’es un homme », j’ai entendu plusieurs fois « tu vas pas chialer comme une fille »… et même une inspectrice d’Académie m’a expliqué qu’il faut « s’endurcir et se prendre des pains, c’est aussi ça l’apprentissage de la vie, donc c’est normal de se taper dessus ».

Alors, il faut avoir une religion (n’importe mais un truc), ne surtout pas être « un Pédé » –la base de la survie en milieu craignos- et écouter Johnny. Les valeurs là, c’est la loi du plus fort, et pas d’ouverture, pas de culture. Dans cette école, les maîtres et les maîtresses sympas ne sont pas restés, à cause du système des points de l’éducation nationale. A la place, il y a eu un dragon, qui a fini même par devenir directrice, le genre de dragon qui humilie les élèves, (elle a mis des barrettes « de fille » (?) à un de mes fils qui avait les cheveux longs), les met en compétition, les brusque, les harcèle. Tout à fait l’inverse de égalité fraternité… et liberté, tu parles, elle punissait en excluant les gosses de telle ou telle activité « t’es chiant ben t’iras pas en sport ».

Victor Hugo disait qu’il fallait construire des écoles pas des prisons… Alors déjà oui, construisons des écoles pas des prisons, mais surtout revoyons les pédagogies, pour transmettre des valeurs de courage, de bonté, d’ouverture, d’échange, et faisons en sorte que les dragons sordides n’aient pas d’impacts dans nos vies. Si déjà à paris Porte de Montreuil, y’avait un hiatus à l’école, je ne peux pas imaginer la faille immense en dehors de Paris avec moins de moyens…

NTM, Renaud, Charlie Hebdo, le Monde diplo et bien d’autres… ils nous avaient prévenus, mais tout le monde les prenait pour des fous, des utopistes, des révolutionnaires…

Voilà ; Merah, Nemmouche, les frères Kouachi sont un concentré de ratés de l’éducation nationale et populaire, récupérés par des haineux, utilisés dans un système qui répand la violence, les inégalités et l’injustice. On a vu le résultat avec les intégristes cathos qui reviennent en force, les fachos qui se sentent en droit de tuer, et les intolérants qui crétinisent à la télé comme Ménard, Zemmour…

Et là, on voudrait faire des hommages gluants à base de cierges, de marseillaise (« …qu’un sang impur abreuve nos sillons » tout de même), de drapeaux français et d’unité nationale ? donc ? je vais défiler dimanche avec l’Ump (ils parlent carrément d’inviter le gentil FN…) que je tiens franchement pour responsable principal de ce cassage de gueule systématique de nos valeurs « égalité fraternité liberté ». On va mettre le paquet en Vigipirate et en surveillance jusqu’à l’insupportable… Et pendant ce temps, y’en a plein qui ne perdent pas le nord et font du fric sur le dos des disparus.

Les affaires reprennent, et pas dans le bon sens.

Pleure.

Cet article a été publié dans Non. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s