On est mal barrés

Aah ça commence !

C’est partiiiii le sur-flicage, la sécurité, la montée du FN,  « et si on remettait la peine de mort », les attaques débiles contre les kebabs et les mosquées, Guéant-le-gluant qui voudrait bien son Guantanamo à lui, l’applaudissement des flics, le retour de la morale à l’école, les conneries sur le soi-disant angélisme des gauchos, et le lancinant « il faut éviter les amalgames ».

Il faut éviter la connerie surtout, y’a des cons qui pensent que « tout ça c’est de la faute des arabes » et qui vont faire du règlement de compte aveugle…  les « une » de journaux de je ne sais quelle branche ultra-juive qui efface les femmes de la photo officielle … mais qui clame la liberté d’expression… des gouvernements égyptiens qui relâchent des homosexuels qu’ils avaient mis en prison, BRAVO !!! y’a des cons qui trouillent et qui pensent qu’en tant que juifs ils seront plus en sécurité dans un pays en guerre… y’a des cons qui se frottent les mains et qui font du pognon… des débats de merde « je suis musulman mais pas islamiste » y’a des assos à la con « vivre ensemble toutes les religions » qui fleurissent… mais oui, tendons l’autre joue.

Par contre, les assos de quartier laïques et d’éducation populaire, qui ont été abandonnées financièrement tant pis ! tout ça va être récupéré par le politiquement correct… certaines étaient déjà squattées il y a déjà 10 ou 15 ans, dans des banlieues lointaines par des tarés islamistes, Déjà en 2002, un pote directeur d’une maison de quartier paumée de La Verrière (78), me parlait des soucis qu’il avait avec des mouftis tout-puissants (comme Allah) qui venaient lui expliquer comment faire des activités non-mixtes. Parce que c’est mal si les garçons voient les filles en short. Mais là, tout le monde s’en foutait, c’était que des gamines en short qui n’avaient qu’à couvrir leurs jambes.

Des tas de gens avaient réussi dans ces assos un travail de fourmi jamais reconnu, et de moins en moins payé, lâchement abandonné mais toujours récupéré par des politicards au bon moment… on va bien voir ce qu’est la démagogie du « vivre ensemble », le religieux dégoulinant pas agressif, le sécuritaire « protecteur » à tout crin.

Ce n’est pas de l’angélisme de dire qu’envoyer des gosses en prison pour deal de shit à 18 ans, (au lieu du TIG tué par Sarko), c’est fabriquer un djihadiste en puissance à 24 ans quand il sort.

Ce n’est pas de l’angélisme de dire que l’école et sa transmission de valeurs a foiré, car ses projets ont légèrement dévié… (voir article « … »).

Et non plus de dire que les paumés de ces quartiers abandonnés ont été récupérés par les islamistes radicaux, car les assos d’éducation populaire dans les quartiers ont raté aussi : à cause d’abord d’un dévoiement des projets de quartier : au lieu d’ouverture et de découverte ensemble, il fallait devenir méritant, consommateur et con. J’ai même rencontré une éducatrice de rue qui m’avait dit « des fois c’est pas mal la prison ça les remet dans le droit chemin ». (Mais pourquoi tu fais ce boulot connasse ?)

Il fallait  insister sur les différences au lieu de les gommer et en faire des tonnes sur la tolérance : quelle asso de quartier n’a pas fait son Aïd ? Son repas « des différences » ou chacun amène « une spécialité de son pays ». Vaste connerie quand on sait que les mômes qui fréquentaient les structures étaient allés au bled en vacances, au mieux une fois dans leur vie …  à force de dire à un gosse qu’il est malien ou algérien alors que le seul contact qu’il a avec le bled c’est le dimanche en famille… Il fallait aller à Disneyland pour te récompenser de ne pas dealer du shit, aller à l’aide aux devoirs scolaires et à l’insertion -pour les plus grands- payée par l’ANPE, y’a plus que ça qui était financé. Les assos qui essayaient de faire autre chose, (du parc gratuit, des grands jeux, des expos, des rencontres…) hop plus de subventions. En fait d’assos, il ne reste plus que des maisons de quartier financées par la CAF pour l’aide aux devoirs et l’insertion. C’est un projet censé faire de nous des citoyens ? Ferme ta gueule étudie, travaille. Mais ne pense pas, ne rêve pas, ne rencontre pas les gens, ne va pas voir ce que tu ne connais pas, ne fais pas de projets en dehors de vacances-conso, et surtout restez entre vous les pouilleux.

Etonnant, non ? Et ça ne va pas s’arranger avec des paroles niaises.

 

 

Cet article a été publié dans Non. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s